21 août 2013 / 06:49 / il y a 4 ans

America Movil boucle le financement de son offre sur KPN

BRUXELLES (Reuters) - America Movil, le premier opérateur mobile d‘Amérique latine, détenu par le milliardaire mexicain Carlos Slim, a annoncé mercredi avoir bouclé le financement nécessaire au rachat des 70% du néerlandais KPN qu‘il ne possède pas encore pour 7,2 milliards d‘euros.

America Movil, principal opérateur mobile latino-américain détenu par le milliardaire mexicain Carlos Slim, a mis en place le financement nécessaire au rachat du solde de 70% du néerlandais KPN pour 7,2 milliards d'euros. /Photo prise le 13 février 2013/REUTERS/Edgard Garrido

Le groupe a précisé avoir obtenu des lignes de crédit auprès des principales institutions financières, ajoutant que son offre devrait être effectivement lancée le mois prochain.

Mais il sera peut-être trop tard pour qu‘America Movil puisse peser sur l‘avenir d‘E-Plus, la filiale allemande de KPN, que l‘opérateur avait convenu de céder à l‘espagnol Telefonica pour 8,1 milliards d‘euros en numéraire et en actions, quelques semaines avant que le groupe de Carlos Slim n‘annonce son offre sur le groupe néerlandais.

KPN a en effet annoncé de son côté mercredi qu‘il convoquait une assemblée générale extraordinaire le 2 octobre pour que ses actionnaires puissent se prononcer sur la vente d‘E-Plus.

Il précise que seuls ceux détenant des actions KPN à la date du 4 septembre seront autorisés à participer au vote.

S‘il est peu probable qu‘America Movil détienne à cette date la majorité du capital de KPN, il est possible que sa participation actuelle de 30% suffise pour faire échouer la vente d‘E-Plus au vu du taux de présence traditionnellement faible constaté lors des assemblées générales de KPN.

Toutefois, si America Movil augmentait sa participation par d‘autres moyens que son offre publique, la justice pourrait le contraindre à lancer une offre obligatoire à un prix “raisonnable”.

Ce prix -qui serait fixé par un juge - correspondrait en théorie au prix le plus élevé déboursé par un acheteur du titre au cours de l‘année précédent l‘annonce de l‘offre obligatoire, précise l‘AFM, l‘autorité des marchés néerlandais, sur son site internet.

Vers 11h05, le titre KPN avançait de 2,29% à 2,28 euros, affichant l‘une des plus fortes hausses de l‘indice Euro Stoxx 600, alors que l‘indice regroupant les valeurs télécoms européennes prenait 0,24%.

Aux yeux de bon nombre de spécialistes du secteur, en voulant racheter les 70% de KPN qu‘il ne détient pas encore, America Movil entend surtout faire échouer le projet de cession d‘E-Plus à Telefonica.

D‘une part, Telefonica et America Movil sont en concurrence directe sur le marché latino-américain et, d‘autre part, en voulant s‘emparer d‘E-Plus, Telefonica contrecarre les ambitions de Carlos Slim en Europe.

Les autorités de la concurrence allemandes ont déclaré mardi que la fusion des entités allemandes de KPN et de Telefonica exigeait un examen minutieux, notant qu‘un tel rapprochement aurait un “impact considérable sur la concurrence”.

Robert-Jan Bartunek; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below