29 juin 2013 / 14:03 / il y a 4 ans

Le nouveau patron d'Intel mise sur le mobile, prudent sur la TV

par Noel Randewich

Intel va accélérer le développement des puces pour les smartphones, les tablettes et les objets connectés afin de répondre à l'engouement des consommateurs pour les appareils mobiles, selon le nouveau directeur général du groupe Brian Krzanich. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith

SAN FRANCISCO (Reuters) - Intel va accélérer le développement des puces pour les smartphones, les tablettes et les objets connectés afin de répondre à l‘engouement des consommateurs pour les appareils mobiles, a déclaré le nouveau directeur général du groupe Brian Krzanich.

Le fondeur américain a dit vendredi soir également s‘intéresser à la télévision mais être toujours à la recherche d‘un modèle économique pour ce secteur, n‘étant pas un acteur majeur en termes de contenus.

“Nous pensons disposer d‘une excellente interface et d‘une fantastique technologie de compression-décompression”, a indiqué Brian Krzanich, qui a pris ses fonctions en mai chez Intel en remplacement de Paul Otellini.

“Mais en fin de compte si nous voulons fournir ce service, on revient aux contenus et nous n‘en sommes pas un acteur majeur”, a-t-il ajouté.

Pour sa première grande interview, le nouveau dirigeant d‘Intel a assuré que le “wearable computing” (l‘ensemble des appareils connectés à internet pouvant être portés sur soi) serait le prochain champ de bataille du secteur.

Brian Krzanich, qui a testé les lunettes électroniques Google Glass, a ajouté que l‘informatique allait se concentrer dans les prochaines années davantage sur des appareils destinés aux yeux et aux oreilles, ainsi que sur des bracelets et des montres.

“Je pense que vous allez commencer à voir des appareils équipés de nos puces vers la fin de l‘année et le début de l‘an prochain”, a-t-il déclaré.

“Nous essayons de mettre nos puces dans certains d‘entre eux, d‘en créer d‘autres nous-mêmes, de comprendre leur usage et de bâtir un écosystème.”

Le premier fabricant mondial de puces, leader dans le secteur du PC, a raté le virage vers la mobilité, au profit du concepteur britannique de semi-conducteurs ARM, dont l‘architecture équipe la majorité des smartphones et des tablettes vendus dans le monde par Apple, Samsung Electronics et d‘autres.

Le groupe californien tente à présent de revenir dans la course avec sa puce Atom, qui est devenue une priorité.

“Nous constatons qu‘Atom a maintenant la même importance (que les puces pour PC), il est développé avec la même technologie de pointe et est parfois lancé avant même le Core (puce pour PC)”, a déclaré Brian Krzanich.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Tangi Salaün

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below