25 février 2013 / 15:58 / il y a 5 ans

Intel veut s'installer sur le marché des smartphones

par Noel Randewich

Intel compte sur son nouveau processeur pour smartphones pour prendre pied sur un marché de l'informatique mobile dominé par Apple, Samsung Electronics et Qualcomm. /Photo d'archives/REUTERS/Joshua Lott

SAN FRANCISCO (Reuters) - Intel compte sur son nouveau processeur pour smartphones pour prendre pied sur un marché de l‘informatique mobile dominé par Apple, Samsung Electronics et Qualcomm.

Le “Clover Trail+”, dévoilé à l‘occasion du Congrès mondial de la téléphonie mobile à Barcelone, offre deux fois la performance informatique et trois fois la puissance graphique du premier processeur pour smartphones d‘Intel, le Medfield, qui avait équipé l‘an dernier une dizaine d‘appareils vendus en Europe, en Afrique, en Chine et en Inde.

Le groupe californien domine le segment des PC mais ses livraisons baissent à cause du succès croissant des smartphones et des tablettes - des marchés qu‘Intel a sous-estimés.

Selon le cabinet d‘études Strategy Analytics, Intel a une part de marché de moins de 1% dans les puces pour smartphones.

Qualcomm, Apple et Samsung développent leurs puces avec l‘architecture vendue sous licence par le britannique ARM Holdings.

Le processeur Clover Trail+ a d‘ores et déjà été choisi par Lenovo pour équiper son prochain smartphone à destination du marché chinois, a annoncé Intel dans un communiqué.

UN MARATHON

Dans les prochains mois, le groupe espère aussi vendre des puces avec la technologie LTE (Long Term Evolution) déjà proposée par Qualcomm et de plus en plus présente dans les smartphones vendus aux Etats-Unis, dont l‘iPhone d‘Apple et le Galaxy S3 de Samsung.

Des téléphones équipés de puces Intel avec la technologie LTE - qui permet des téléchargements plus rapides de contenus - pourraient être proposés à la vente à partir de 2014.

Paul Otellini, le directeur général d‘Intel, a beau décrire la stratégie d‘Intel dans l‘informatique mobile comme un “marathon, pas un sprint”, le groupe semble durablement distancé dans la course effrénée que se livrent Apple, Samsung et Qualcomm.

Samsung et Apple se sont partagé au quatrième trimestre 51% du marché des smartphones, contre 46% un an plus tôt, selon le cabinet d‘études IDC.

Samsung produit des processeurs pour les iPhone et les iPad d‘Apple et de plus en plus pour ses propres téléphones. Qualcomm, le premier équipementier pour la téléphonie mobile, a vu en novembre sa capitalisation boursière dépasser celle d‘Intel pour la première fois.

“Apple et Samsung fabriquent leurs propres puces et le reste du monde se fournit chez Qualcomm”, résume Stacy Rasgon, analyste chez Sanford Bernstein. “(Intel) a besoin de la technologie LTE et besoin de montrer que ses produits sont nettement au-dessus, pas juste un peu”.

Alors seulement Intel pourra espérer redresser le cap. En attendant, son cours de Bourse a fondu d‘un quart en l‘espace de 12 mois, sur fond de ralentissement des ventes de PC.

Véronique Tison pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below