6 janvier 2013 / 13:17 / dans 5 ans

CES: la maison et les autos connectées à l'honneur

par Noel Randewich et Sinead Carew

Les technologies transformant les objets du quotidien en appareils connectés seront à l'honneur lors de l'édition 2013 du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, le plus grand salon mondial de l'électronique grand public. /Photo prise le 5 janvier 2013/REUTERS/Steve Marcus

SAN FRANCISCO/NEW YORK (Reuters) - Les technologies transformant les objets du quotidien en appareils connectés seront à l‘honneur lors de l‘édition 2013 du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, le plus grand salon mondial de l‘électronique grand public.

Les visiteurs de cette manifestation, ouverte du 8 au 11 janvier après une journée réservée à la presse lundi, pourront ainsi découvrir une nouvelle génération d‘appareils “intelligents” fonctionnant par commande vocale ou avec des détecteurs de mouvements, ainsi que des équipements leur permettant de dicter leurs courriers électroniques ou de vérifier le prix de l‘essence en temps réel depuis leur véhicule.

Les progrès réalisés dans le domaine des puces et la généralisation des “smartphones” et des tablettes permettent désormais de toucher du doigt le concept de “maison connectée”, les appareils ménagers comme le réfrigérateur et la cuisinière s‘intégrant désormais dans un véritable réseau domestique pouvant être commandé à distance.

“Ça fait 20 ans que nous évoquons cette convergence entre l‘électronique grand public, les ordinateurs et les contenus. Et ça va vraiment commencer à se concrétiser un peu dans la mesure où votre téléphone, votre tablette, votre PC, votre téléviseur et votre voiture ont la possibilité de tous être connectés”, explique Patrick Moorhead, analyste chez Moor Insights & Strategy.

En dépit de l‘absence des poids lourds du secteur que sont Apple et Microsoft, le CES réunit malgré tout des milliers d‘exposants, qui vont des géants comme Intel et Samsung Electronics aux start-up en quête d‘investisseurs.

Le coup d‘envoi de la manifestation, qui était traditionnellement donné par Microsoft jusqu‘à ce que le groupe de Redmond coupe les liens avec le salon l‘an dernier, sera donné lundi par le directeur général du spécialiste des puces Qualcomm, Paul Jacobs.

Ce dernier a récemment déclaré sur la chaîne de télévision PBS qu‘il démontrerait comment la technologie sans fil devrait s‘étendre largement au-delà des smartphones pour gagner les maisons, les voitures et le domaine de la santé.

DES APPAREILS PLUS “INTELLIGENTS”

Intel et Qualcomm devraient profiter du CES pour mettre en avant les avancées dans le domaine du “perceptual computing” (littéralement “informatique perceptive”), qui permet aux appareils de détecter l‘activité de l‘utilisateur et d‘y répondre, grâce aux caméras, GPS, capteurs et autres microphones.

“Le concept, c‘est que si vos appareils sont aussi ‘intelligents’, ils seront capables de mieux vous connaître, d‘anticiper et de répondre à vos besoins”, déclare John Jackson, du cabinet d‘études IDC.

Cette année encore, les distributeurs en quête de nouveaux produits et les investisseurs à la recherche du futur gadget vedette ne pourront pas passer à côté des téléviseurs, avec de nouveaux écrans “ultra haute définition” d‘une résolution quatre fois supérieure à celle des écrans actuels.

Le français Archos doit présenter lors de ce salon l‘Archos TV Connect, une télécommande permettant de transformer n‘importe quel téléviseur haute définition en écran intelligent avec un accès complet à l‘écosystème Android.

Ce système, qui sera disponible dès février 2013 au prix de 129 euros, doit permettre de jouer, de lire des vidéos en “streaming”, de faire des chats vidéo en haute définition, d‘envoyer des emails ou encore de surfer sur internet depuis son écran de télévision.

En revanche, pas de grosse nouveauté à attendre du côté des smartphones, dans la mesure où les lancements des meilleurs combinés devraient être réservés au Mobile World Congress de Barcelone, fin février.

Les constructeurs automobiles devraient quant à eux être présents en nombre pour présenter leurs nouveautés dans le domaine de la technologie embarquée, avec notamment Toyota, Audi (groupe Volkswagen), Ford, General Motors et Hyundai.

L‘allemand BMW, par exemple, propose déjà un système de reconnaissance vocale qui permet au conducteur d‘envoyer un courrier électronique sans avoir à lâcher son volant, ainsi que des fonctionnalités permettant d‘accéder à des données sur la météo ou les prix du carburant, entre autres.

Selon la Consumer Electronics Association, le secteur des technologies embarquées installées de série dans les voitures va connaître cette année une croissance de 11% pour atteindre 8,7 milliards de dollars.

“Le secteur automobile a été à la traîne de la technologie pendant de longues années. Tout d‘un coup, nous voyons une série de véritables avancées”, a déclaré à Reuters Scott McGregor, directeur général du fabricant de puces Broadcom.

Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below