July 19, 2012 / 1:50 PM / 6 years ago

Verizon gagne plus de clients qu'attendu au 2e trimestre

(Reuters) - Verizon Communications a annoncé jeudi une hausse de son bénéfice trimestriel et dit avoir gagné ces trois derniers mois plus de nouveaux clients qu’attendu par Wall Street.

Verizon Wireless, coentreprise de Verizon et de Vodafone, a gagné 888.000 nouveaux abonnés net au deuxième trimestre, un tiers de plus que la moyenne des estimations des analystes. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Sa coentreprise avec Vodafone, Verizon Wireless, a gagné 888.000 nouveaux abonnés net au deuxième trimestre, un tiers de plus que la moyenne des estimations de sept analystes.

Cette croissance, le premier opérateur mobile des Etats-Unis l’a sans doute obtenue aux dépens de ses concurrents Sprint Nextel et T-Mobile USA en particulier, estime Kevin Roe, analyste de Roe Equity Research.

“C’est un chiffre formidable”, a-t-il ajouté en soulignant que selon les estimations de Wall Street, la croissance du nombre d’abonnés du numéro deux du marché, AT&T, ne devrait même pas représenter la moitié de celle affichée par Verizon.

Au deuxième trimestre, ce dernier a réalisé un bénéfice de 1,83 milliard de dollars (1,49 milliard d’euros), soit 64 cents par action, contre 1,61 milliard (57 cents/action) sur la période correspondante l’an dernier. Ces chiffres sont en ligne avec le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d’affaires trimestriel du groupe a atteint 28,552 milliards de dollars contre 27,54 milliards l’an dernier et 28,558 milliards attendus.

Verizon s’estime en bonne voie pour atteindre son objectif d’une hausse à deux chiffres de son bénéfice annuel.

Sa marge dans les services mobiles, sur la base de l’Ebitda (bénéfice avant impôt, intérêts, dépréciation et amortissement), ressort à 49% alors que quatre analystes l’attendaient en moyenne à un peu plus de 47%.

Le groupe prévoit une poursuite de la hausse de ses marges dans le mobile au second semestre.

L’action cédait 2,1% en début de séance à la Bourse de New York alors que l’indice Standard & Poor’s 500 gagnait 0,23%. Le titre avait auparavant gagné plus de 14% depuis le début de l’année.

Sinead Carew, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below