19 juin 2012 / 17:30 / dans 5 ans

La tablette de Microsoft ne menace pas l'iPad d'Apple

(Reuters) - La nouvelle tablette de Microsoft ne menace pas l‘iPad d‘Apple, vu le manque d‘enthousiasme des développeurs à concevoir des applications fonctionnant avec le nouveau système d‘exploitation de Windows, estiment des analystes.

<p>LES TABLETTES TACTILES</p>

Le groupe de Redmond a dévoilé lundi “Surface”, sa ligne de tablettes, entrant en concurrence directe avec Apple et certains de ses fournisseurs de matériel, comme Samsung Electronics et Hewlett-Packard.

“Bien que les détails tarifaires soient flous (...) Microsoft devra pratiquer des prix significativement plus bas que ceux de l‘iPad pour être compétitif”, a déclaré Peter Misek, analyste chez Jefferies.

La Surface sera déclinée en deux versions. La première fonctionnera sous Windows RT et utilisera la même architecture de puces que celle de la plupart des autres tablettes. La seconde, plus performante, qui se rapproche des ultra-portables, fonctionnera sous Windows 8 Pro.

“Le facteur le plus important du succès d‘une tablette est son écosystème. Nos discussions avec les développeurs témoignent d‘un manque d‘enthousiasme inquiétant”, a ajouté Peter Misek.

Il s‘attend à ce que les tablettes Windows 8 peinent à rivaliser avec l‘iPad, qui propose 225.000 applications, et dans une moindre mesure, avec les tablettes dotées du système Android de Google, comme la Galaxy Tab de Samsung.

La version la plus fine et la plus légère de la Surface concurrencera directement l‘iPad, tandis qu‘avec la seconde, plus lourde, qui visera le marché des ordinateurs portables de nouvelle génération, Microsoft sera en compétition avec les plus grands fabricants de PC.

Mais vendre les deux versions via les même canaux de distribution risque de troubler les consommateurs, estiment des analystes de Jefferies, Forrester Research et ThinkEquity.

“Le choix est un principe clé de Windows, mais trop de choix dépasse les consommateurs”, affirme Forrester Research. “Apple l‘a compris et limite les options de l‘iPad aux types de connexions, à sa capacité de stockage, et au noir ... ou blanc.”

Cependant, le clavier qui se rabat pour protéger l’écran et une politique de prix agressive pourraient aider Microsoft à gagner des parts de marché, estiment certains analystes.

Pour Adam Holt de Morgan Stanley, ce type de clavier, la compatibilité de la tablette avec Microsoft Office, les ports USB intégrés et les fonctionnalités optimisées pour Skype aideront Microsoft à se démarquer des concurrents.

Mardi à Wall Street, l‘action Microsoft gagnait 3,55% à 30,90 dollars vers 17h15 GMT, alors que le composite du Nasdaq gagnait 1,27% et l‘action Apple 0,37%.

Vidya P L Nathan, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Natalie Huet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below