21 octobre 2011 / 08:03 / il y a 6 ans

La valeur boursière d'Olympus a fondu de 50% en une semaine

TOKYO (Reuters) - Le titre Olympus a encore reculé de 6,81% vendredi, la valeur boursière du groupe japonais ayant ainsi fondu d‘environ 50% depuis vendredi dernier, jour où il a annoncé le licenciement de son directeur général Michael Woodford.

<p>Le titre Olympus a encore recul&eacute; de 6,81% vendredi, la valeur boursi&egrave;re du groupe japonais ayant ainsi fondu d'environ 50% depuis vendredi dernier, jour o&ugrave; il a annonc&eacute; le licenciement de son directeur g&eacute;n&eacute;ral Michael Woodford. /Photo prise le 20 octobre 2011/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>

Les investisseurs ont ainsi poussé l‘action du fabricant d‘appareils photos et d‘instruments d‘optique de précision à un plus bas de deux ans et demi, accentuant encore un peu plus la pression sur le groupe pour qu‘il s‘explique sur des honoraires de conseil inhabituellement élevés versés dans le cadre d‘une acquisition et révélés par le dirigeant évincé.

Olympus a reconnu mercredi avoir versé 687 millions de dollars (498 millions d‘euros) à des conseillers financiers lors de l‘achat du fabricant britannique d’équipements médicaux Gyrus.

Ces honoraires représentent un tiers du prix de l‘acquisition alors que, traditionnellement, ils ne comptent que pour 1%, voire 2%, de la valeur d‘une transaction, selon une étude de PriceWaterhouseCoopers commanditée par Michael Woodford.

PROTECTION DE LA POLICE

Ce dernier a dit à Reuters jeudi qu‘il avait demandé la protection de la police britannique après avoir transmis de nouvelles informations aux enquêteurs anti-fraude britanniques au sujet des honoraires.

Dans les données transmises par Michael Woodford aux autorités, un ancien banquier d‘affaires d‘origine japonaise apparaît comme la figure centrale de l‘affaire des honoraires.

D‘après ces documents, Hajime ‘Jim’ Sagawa était le propriétaire d‘AXES, une société de services financiers américaine peu connue qui a reçu les honoraires exorbitants dénoncés par Michael Woodford.

Olympus, qui conteste toute irrégularité, a dit que les honoraires avaient été versés à AXES et sa filiale AXAM Investments, une société enregistrée aux îles Caïman, dont Hajime Sagawa était un membre du conseil d‘administration, selon le rapport de PriceWaterhousCoopers.

Reuters s‘est rendu au domicile de ce dernier, un ancien banquier de Nomura, pour n‘y trouver que son épouse, qui a assuré que son mari n‘avait rien fait de mal.

ENQUÊTE DE LA SESC AU JAPON

Michael Woodford a également écrit à la Securities & Exchange Surveillance Commission (SESC), l‘autorité des marchés financiers japonaise, lui demandant de se pencher sur le cas Olympus.

Une enquête de la SESC pourrait prendre des mois. Le ministre des Services financiers Shozaburo Jim a déclaré que le gendarme du secteur financier ferait son travail, tout en refusant de se prononcer sur des cas individuels.

“Olympus a de toute évidence caché des informations aux investisseurs. Et même si elle n‘est pas coupable d‘actions contraires à la loi, la direction a manqué à ses obligations vis-à-vis des actionnaires. Elle devrait en assumer les responsabilités”, a estimé Shigeo Sugawara, gérant d‘investissements chez Sompo Japon NipponKoa Asset Management.

Olympus pourrait devoir passer d‘importantes dépréciations d‘actifs susceptibles de fragiliser son bilan. Et même si, selon ce gérant, bon nombre de candidats seraient intéressés par les instruments de optique de précision du groupe, personne n‘oserait y toucher avant que le cas des honoraires indus ne soit réglé.

L‘entreprise vaut désormais quelque 4,5 milliards de dollars.

Les courtiers ont suspendu leur couverture du titre Olympus et des actionnaires clefs du groupe exigent que soient rendus public les liens entre la direction et ses conseillers financiers.

Mayumi Negishi, Reiji Murai et Nathan Layne; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean Décotte

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below