9 septembre 2011 / 14:24 / dans 6 ans

Apple l'emporte en Allemagne face à Samsung

par Nicola Leske

<p>La Galaxy Tab 10.1 de Samsung Electronics (de face) et l'iPad d'Apple (en arri&egrave;re-plan). Apple a remport&eacute; vendredi une victoire symbolique dans sa bataille pour conserver la haute main sur le march&eacute; des tablettes avec la confirmation par la justice allemande de l'interdiction faite &agrave; Samsung de commercialiser la Galaxy Tab 10.1, sa derni&egrave;re n&eacute;e, dans la premi&egrave;re &eacute;conomie d'Europe. /Photo prise le 10 ao&ucirc;t 2011/REUTERS/Jo Yong-Hak</p>

DÜSSELDORF, Allemagne (Reuters) - Apple a remporté vendredi une victoire symbolique dans sa bataille pour conserver la haute main sur le marché des tablettes avec la confirmation par la justice allemande de l‘interdiction faite à Samsung de commercialiser la Galaxy Tab 10.1, sa dernière née, dans la première économie d‘Europe.

Samsung a fait savoir qu‘il ferait appel. Le groupe coréen s‘est déclaré déçu de la décision du tribunal de Düsseldorf, qui a confirmé un précédent jugement rendu en août, parlant de restriction de l‘innovation.

Apple avait porté plainte en estimant que la Galaxy 10.1 ressemblait trop à son iPad. Le géant américain et Samsung se livrent depuis le mois d‘avril une bataille judiciaire internationale dont les marchés des smartphones et des tablettes sont l‘enjeu. Pour Apple, les tablettes Galaxy du groupe coréen figurent parmi les produits concurrents les plus menaçants.

“Nous nous devons de protéger la propriété intellectuelle d‘Apple quand des entreprises nous volent nos idées”, a réaffirmé Apple en réagissant à la décision de la justice allemande.

En rendant sa décision, la juge Johanna Brückner-Hofman a déclaré que l‘impression globale donnée par la tablette de Samsung était trop similaire au design de l‘iPad.

Un tribunal néerlandais avait à l‘inverse estimé le mois dernier qu‘il n‘y avait rien à redire en la matière aux tablettes de Samsung.

Apple a également intenté des procédures judiciaires contre Samsung dans d‘autres pays d‘Europe, ainsi qu‘aux Etats-Unis, au Japon, en Australie et en Corée.

Samsung est le premier distributeur de produits fonctionnant sous Android et en multipliant les plaintes, Apple cherche notamment à contrer Google de manière frontale.

Samsung a contre-attaqué en accusant à son tour Apple d‘avoir violé certains de ses brevets.

Par ailleurs, Apple est lui-même poursuivi par le taiwanais HTC, numéro cinq mondial des téléphones portables, qui a étendu les procédures qu‘il a engagées contre l‘américain afin d‘y joindre neuf brevets achetés la semaine dernière par HTC à Google.

Une procédure parallèle a été engagée par HTC concernant des brevets liés au système d‘exploitation iOS et aux ordinateurs Mac.

“HTC continuera à protéger ses inventions brevetées face aux violations d‘Apple, et ce jusqu’à ce que ces violations prennent fin”, a déclaré Grace Lei, avocate de HTC, dans un communiqué.

Avec Isabel Reynolds à Tokyo et Clare Jim à Taipei, Dominique Rodriguez et Gregory Schwartz pour le service français, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below