20 mai 2011 / 05:48 / dans 7 ans

LinkedIn fait une entrée en fanfare en Bourse de New York

par Alina Selyukh et Clare Baldwin

<p>LinkedIn a fait une entr&eacute;e en fanfare jeudi en Bourse de New York, un bond qui rappelle l'engouement qui entourait les valeurs internet &agrave; la fin des ann&eacute;es 90. L'action du r&eacute;seau social d&eacute;di&eacute; aux professionnels a plus que doubl&eacute; pour son premier jour de Bourse, finissant &agrave; 94,25 dollars, en hausse de 109,4%. /Photo prise le 19 mai 2011/REUTERS/Mike Segar</p>

NEW YORK (Reuters) - LinkedIn, le réseau social dédié aux professionnels, a fait une entrée en fanfare jeudi en Bourse de New York, un bond qui rappelle l‘engouement qui entourait les valeurs internet à la fin des années 90.

L‘action du site internet a plus que doublé pour son premier jour de Bourse, finissant à 94,25 dollars, en hausse de 109,4%. Le prix d‘introduction avait été fixé à 45 dollars. L‘action a un moment atteint 121,97 dollars.

Il y a moins de dix ans, LinkedIn n’était qu‘une idée ambitieuse d‘un homme devant son ordinateur. Il y a encore deux semaines, LinkedIn proposait une fourchette de prix qui le valorisait à un peu plus de trois milliards de dollars. La capitalisation boursière de LinkedIn est désormais de 8,9 milliards de dollars (6,2 milliards d‘euros).

LinkedIn est le premier grand réseau social à tester publiquement l‘appétit des investisseurs pour une société ressemblant de près ou de loin aux Facebook, Groupon, Twitter et autres Zynga.

Le bond de LinkedIn pour son premier jour est le plus élevé depuis celui effectué par le moteur internet chinois Baidu. Son cours de Bourse avait augmenté de 354% pour ses débuts sur le Nasdaq en 2005.

Comme Facebook, la société californienne LinkedIn permet aux utilisateurs de créer de pages profils, mais le site est utilisé par les internautes comme un outil professionnel, pour donner des informations de carrière contenant C.V et autres détails.

LikedIn a réalisé en 2010 un bénéfice net de 3,4 millions de dollars pour un chiffre d‘affaires de 243,1 millions de dollars. Au 31 mars, LinkedIn employait 1.288 personnes et revendiquait 102 millions de membres enregistrés. Sur la base de la capitalisation boursière de LinkedIn, chacun des utilisateurs est valorisé 96 dollars.

Le directeur général de LinkedIn Jeff Weiner, nouveau millionnaire de fait, a estimé qu‘il ne fallait pas considérer la société comme un étalon pour d‘autres grosses introductions en Bourse. Jeff Weiner, qui a vendu environ 5% de ses titres lors de la mise en Bourse, a gagné 5,2 millions de dollars. Sur la base du dernier cours de LinkedIn, le reste de sa participation dans sa société vaut environ 208 millions de dollars.

Le co-fondateur de LinkedIn et ex-dirigeant de PayPal Reid Hoffman a empoché 5,2 millions de dollars en vendant moins de 1% de ses titres. Sa participation restante, 21,7% des droits de vote, vaut désormais 1,8 milliard de dollars.

Mercredi, LindekIn a levé 352,8 millions de dollars en vendant 7,84 millions de titres à 45 dollars pièce. Mardi, la société avait relevé sa fourchette de prix de dix dollars pour la fixer à 42-45 dollars.

Le groupe français Viadeo, numéro deux du secteur derrière LinkedIn, a de son coté renoncé pour le moment à son projet de cotation en Bourse.

Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below