March 22, 2011 / 1:19 PM / 7 years ago

Pékin dément les accusations de Google sur le blocage de Gmail

PEKIN (Reuters) - Les autorités chinoises ont déclaré mardi qu’elles rejetaient les déclarations de Google les accusant d’entraver l’accès des internautes à son service de messagerie Gmail, un nouvel épisode dans les relations houleuses entre le géant de l’internet et Pékin.

Les autorités chinoises ont rejeté les déclarations de Google les accusant d'entraver l'accès des internautes à son service de messagerie Gmail, un nouvel épisode dans les relations houleuses entre le géant de l'internet et Pékin. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Lee

“C’est une accusation inacceptable”, a dit la porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois lors d’une conférence de presse, sans donner plus de détails.

Le groupe américain avait imputé lundi à des manoeuvres de blocage opérées par le gouvernement chinois les problèmes d’accès des internautes à son service Gmail au cours des dernières semaines.

Des utilisateurs de la messagerie Gmail en Chine ont noté qu’ils pouvaient se connecter à leur compte mais qu’il leur était impossible d’envoyer des courriers électroniques ou d’accéder à leur carnet d’adresses, par exemple.

La censure des contenus internet s’est amplifiée ces dernières semaines en Chine, après la publication sur des sites étrangers d’appels à une “Révolution du Jasmin” chinoise s’inspirant des mouvements de contestation qui secouent le monde arabe.

Chris Buckley, Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below