17 novembre 2010 / 14:51 / dans 7 ans

Google va numériser les livres épuisés d'Hachette

par Gwénaelle Barzic

<p>Google a sign&eacute; un protocole d'accord avec Hachette Livre portant sur la num&eacute;risation des livres non r&eacute;&eacute;dit&eacute;s du premier &eacute;diteur fran&ccedil;ais. /Photo d'archives/REUTERS/Bobby Yip</p>

PARIS (Reuters) - Hachette Livre, filiale du groupe Lagardère, et l‘américain Google ont signé mercredi un protocole d‘accord pour la numérisation des livres non réédités du premier éditeur français.

Aux termes de cet accord, le géant de l‘internet pourra proposer à la vente les ouvrages dont les droits sont contrôlés par Hachette et qui ne sont plus disponibles dans le commerce, ce qui représente entre 40.000 et 50.000 livres.

Même si sa portée est limitée, l‘accord est symbolique car il marque le premier compromis entre Google et un éditeur français après plusieurs années de litige.

Le leader mondial de la recherche sur internet s‘est attiré les foudres du monde de l’édition en numérisant des milliers de livres français sans demander l‘autorisation de leurs éditeurs ou de leurs auteurs, conduisant le Syndicat national de l’édition (SNE) à attaquer en justice le groupe américain pour violation du droit d‘auteur.

La signature du protocole d‘accord, qui ne concerne qu‘Hachette, ne clôt pas ces poursuites, et le PDG de l’éditeur, Arnaud Nourry, a précisé lors d‘une conférence téléphonique qu‘il condamnait toujours les pratiques passées du groupe américain.

SECONDE VIE

“Ce n‘est pas un quitus donné à Google pour son comportement passé mais un cadre permettant de repartir sur de nouvelles bases, équitables, équilibrées et respectueuses de nos droits et ceux de nos auteurs”, explique-t-il dans un communiqué.

Daniel Clancy, directeur de Google Books, a souligné de son côté que l‘accord pourrait servir de cadre pour la conclusion d‘accords supplémentaires avec Hachette, ou d‘autres éditeurs européens, hors de l‘Hexagone.

Le SNE n‘a pas fait de commentaires dans l‘immédiat.

Aux termes de l‘accord, qui doit être finalisé dans un délai de six mois, Hachette aura le dernier mot sur la liste des oeuvres qui pourront être numérisées par Google et en fixera le prix. L’éditeur recevra par ailleurs une copie de chaque ouvrage numérisé qu‘il pourra commercialiser.

Le groupe américain, de son côté, pourra proposer à la vente les ouvrages par différents canaux, notamment par le biais de sa future plateforme de livres numériques “Google Editions” ou d‘un service d‘impression à la demande.

Les oeuvres numérisées pourront par ailleurs être mises à la disposition d‘institutions publiques telles que la Bibliothèque nationale de France.

L‘accord ouvre “la possibilité de donner une seconde vie aux oeuvres épuisées”, ont souligné les deux parties qui ont indiqué que le partage des recettes générées par la vente des oeuvres serait conforme aux pratiques en vigueur dans le secteur, sans plus de précisions.

Gwénaelle Barzic et Marie Mawad, avec Leila Abboud, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below