10 octobre 2010 / 08:15 / il y a 7 ans

Android de Google, un challenger crédible pour l'iPhone d'Apple

par Gabriel Madway

<p>Le Motorola Droid X &eacute;quip&eacute; du syst&egrave;me d'exploitation mobile Android de Google. Longtemps principal p&ocirc;le d'attraction dans les salons t&eacute;l&eacute;coms, l'iPhone d'Apple va devoir d&eacute;sormais partager l'affiche avec Android. D'apr&egrave;s le cabinet Nielsen, sur les six derniers mois, Android a &eacute;t&eacute; la plate-forme la plus pl&eacute;biscit&eacute;e par les consommateurs am&eacute;ricains, malgr&eacute; le lancement de l'iPhone 4 en juin. /Photo prise le 23 juin 2010/REUTERS/Eric Thayer</p>

SAN FRANCISCO (Reuters) - Longtemps principal pôle d‘attraction dans les salons télécoms, l‘iPhone d‘Apple va devoir désormais partager l‘affiche avec le système d‘exploitation mobile Android de Google.

Dans les travées du salon du mobile CTIA de San Francisco qui s‘est achevé vendredi, les téléphones mobiles équipés d‘Android étaient sur toutes les lèvres, à l‘image du Droid de Motorola, du Galaxy S de Samsung ou encore de l‘Evo de HTC.

Certes les ventes de l‘iPhone continuent de croître de façon insolente et la conférence annuelle de lancement de chaque nouvelle version du smartphone de la firme à la pomme génère un battage médiatique que les concurrents de la marque peuvent seulement rêver d‘atteindre.

Le phénomène n‘est d‘ailleurs pas prêt de s‘estomper d‘autant que, selon des informations de presse, Apple lancerait début 2011 une nouvelle version de l‘iPhone compatible avec le réseau CDMA de l‘opérateur Verizon Wireless, étendant ainsi la distribution de son mobile à de nouveaux clients.

Mais selon différentes études de marché, Apple voit désormais, dans son rétroviseur, Android arriver à grandes chevauchées. D‘après le cabinet Nielsen, sur les six derniers mois, Android a été la plate-forme la plus plébiscitée par les consommateurs américains, malgré le lancement de l‘iPhone 4 en juin.

“Quiconque regarde cela attentivement serait fou de ne pas en déduire qu‘Android gagnera plus de parts de marché qu‘Apple avec le temps”, souligne Andy Hargreaves, analyste chez Pacific Crest Securities.

“Ils ont plus d‘appareils, ils vont être chez davantage d‘opérateurs dans une gamme de prix plus large”, explique-t-il.

GRATUIT

Proposé gratuitement à tous les fabricants de téléphones mobiles, Android ne cesse d’étendre sa présence sur un marché dominé par Apple côté grand public et, chez les professionnels, par Research in Motion avec son Blackberry.

D‘après le cabinet ComScore, Android a gagné 6,6 points de parts de marché aux Etats-Unis entre mai et août pour passer à 19,6%, tandis qu‘Apple est resté à peu près stable, cédant 0,2 point à 24,2%. Le leader RIM a pour sa part chuté de 4,1 points, passant 41,7% à 37,6% au cours de cette période.

Les analystes estiment qu‘Apple aura écoulé environ 12 millions d‘iPhone au cours du trimestre clos en septembre, ce qui représenterait un bond de 60% par rapport au même trimestre l‘année dernière.

Mais les rivaux du fabricant à la pomme intensifient leur offensive. Mardi, lors de la présentation du Droid Pro, le premier smartphone sous Android de Motorola destiné aux professionnels, le fabricant américain a parlé du plus grand lancement d‘un combiné sous le système de Google de tous les temps.

“Les téléphones Motorola sont plutôt bien. Les téléphones d‘HTC sont plutôt bien”, juge l‘analyste Vijay Rakesh du cabinet Sterne, Agee & Leach, estimant cependant que l‘essentiel de la croissance des modèles sous Android résulte de la campagne intensive menée par l‘opérateur Verizon Wireless.

Selon Vijay Rakesh, la croissance d‘Android pourrait donc ralentir si Verizon venait à distribuer l‘iPhone, comme le prévoient les analystes.

“La seule chose que Verizon pouvait mettre en avant c’était Android. L‘année prochaine, si Apple signe avec Verizon, cela va ralentir”, assure-t-il.

Les développeurs ont également accru leur soutien à Android, qui compte désormais 80.000 applications téléchargeables depuis les mobiles compatibles. Si un tel chiffre représente une goutte d‘eau comparé au quart de million d‘applications disponibles sur l‘AppStore d‘Apple qui a inauguré ce genre d‘offre en 2008, la croissance d‘Android ne fléchit pas et la plupart des applications à succès sont désormais proposées pour les combinés utilisant le système d‘exploitation mobile de Google.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below