18 mai 2010 / 17:00 / il y a 8 ans

Ubisoft veut renouer avec les profits en 2010-2011

PARIS (Reuters) - L’éditeur de jeux vidéo Ubisoft annonce vouloir renouer avec les profits pour son exercice 2010-2011 après une année marquée par la crise où des charges passées sur des jeux ont causé une perte importante.

<p>L'&eacute;diteur de jeux vid&eacute;o Ubisoft veut renouer avec les profits pour son exercice 2010-2011 apr&egrave;s une ann&eacute;e marqu&eacute;e par la crise o&ugrave; des charges pass&eacute;es sur des jeux ont caus&eacute; une perte importante. /Photo d'archives/REUTERS/Phil McCarten</p>

Le chiffre d‘affaires d‘Ubisoft a baissé de 17,6% à 871 millions d‘euros en 2009-2010 et le groupe a enregistré une perte nette de 43,7 millions d‘euros, contre un bénéfice de 68,8 millions en 2008-2009.

“La crise économique aura eu en 2009 un impact prononcé sur l‘industrie du jeu vidéo, en baisse de près de 10%. Les ventes d‘Ubisoft auront été tout particulièrement affectées”, a déclaré dans un communiqué Yves Guillemot, le PDG du groupe.

Ubisoft prévoit un rebond de ses ventes pour le premier trimestre de l‘exercice 2010-2011, où le chiffre d‘affaires devrait atteindre 145 millions d‘euros, soit environ 75% de mieux que durant la même période de l‘année précédente.

Sur l‘année, le groupe prévoit le retour d‘une “croissance rentable et (une) trésorerie provenant des activités opérationnelles positive”.

Le lancement de nouvelles consoles de jeux ainsi que des épisodes des franchises Splinter Cell et Prince of Persia devraient aussi donner un coup de fouet aux ventes.

Le groupe compte en outre mettre en oeuvre des mesures structurelles afin d‘asseoir sa rentabilité en réorganisant ses studios et ses équipes.

“Cette réorganisation permettra d‘assurer le lancement plus régulier de nos franchises clés en garantissant des niveaux de qualité élevés”, a expliqué le PDG.

Le titre Ubisoft a fortement baissé depuis le dernier trimestre 2008, passant d‘environ 30 euros à moins de dix euros aujourd‘hui.

L‘action a clôturé en hausse de 2,38% à 8,79 euros mardi à la Bourse de Paris avant l‘annonce des résultats.

Julien Ponthus, édité par Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below