3 mars 2010 / 16:29 / dans 8 ans

Bouygues Telecom à l'assaut du marché du haut débit

PARIS (Reuters) - Bouygues Telecom s‘est hissé au deuxième rang du secteur au quatrième trimestre sur le plan des recrutements de nouveaux abonnés dans le fixe et l‘internet haut débit (ADSL), cueillant les fruits de son offensive récente sur ce segment.

<p>Martin Bouygues, P-DG du groupe &eacute;ponyme. Au quatri&egrave;me trimestre 2009, Bouygues Telecom s'est hiss&eacute; au deuxi&egrave;me rang du secteur sur le plan des recrutements de nouveaux abonn&eacute;s dans le fixe et l'internet haut d&eacute;bit (ADSL), cueillant les fruits de son offensive r&eacute;cente sur ce segment. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer</p>

Derrière SFR, mais devant ses concurrents France Télécom et Iliad, Bouygues a enregistré 138.000 activations nettes de lignes ADSL en France au cours des trois derniers mois de l‘année.

Le groupe démontre ainsi la pertinence de sa stratégie dans le fixe, après le lancement en mai dernier de son offre “quadruple play” -téléphone, télévision, internet et mobile- Ideo, qui a marqué un tournant pour la filiale télécoms, qui misait précédemment exclusivement sur la téléphonie mobile.

“On a eu du succès avec Ideo, là où personne ne nous attendait”, a déclaré Martin Bouygues, P-DG de Bouygues, lors d‘une conférence de presse mercredi.

“Bouygues Telecom a capté un record de 138.000 nouveaux clients ADSL au (quatrième trimestre) grâce au succès de son offre quadruple-play”, résume un analyste dans une note.

Depuis son arrivée dans le fixe, Bouygues a recruté quelque 311.000 abonnés ADSL.

Au quatrième trimestre, la performance du groupe se compare aux 123.000 nouveaux abonnés dans le fixe recrutés par France Télécom sur la même période, contre 160.000 pour SFR et 89.000 pour Iliad.

La filiale de télécoms de Bouygues a vu ses ventes augmenter de 5% à périmètre et changes constants en 2009, à 5,37 milliards d‘euros, et table pour 2010 sur une stabilité de ses ventes.

“QUADRUPLE PLAY” DÉFENSIF DE FRANCE TÉLÉCOM

Bouygues Telecom risque toutefois d’être confronté au cours des prochains mois à une intensification de la concurrence sur le segment de l‘ADSL, son concurrent, France Télécom, ayant fait part la semaine dernière de son intention de lancer lui aussi un “quadruple play” en 2010.

Les analystes tablent également sur une concurrence accrue sur le marché découlant de l‘arrivée d‘un quatrième opérateur mobile, Iliad, prévue pour 2011 ou 2012.

Le directeur général de Bouygues Telecom, Olivier Roussat, a estimé qu‘il était trop tôt pour évaluer l‘impact éventuel de l‘offre annoncée de France Télécom.

“France Télécom n‘est pas toujours le plus aggressif sur les prix. C‘est plutôt défensif de leur part”, a-t-il commenté en marge de la conférence de presse au sujet de cette offre concurrente.

Bouygues Telecom a annoncé mercredi qu‘il comptait lancer sa première offre trè haut débit fixe au second semestre 2010 en utilisant le réseau de Numericable.

Le prix de cette offre, qui comprendra un débit allant jusqu’à 100 mégabits par seconde, n‘a pas encore été défini, a indiqué Olivier Roussat.

Leila Abboud, version française par Marie Mawad

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below