February 5, 2010 / 6:42 PM / 9 years ago

Telefonica tente de rassurer sur l'impact lié au Venezuela

Telefonica annonce que des économies générées par une modification de la réglementation européenne compenseront, dans les comptes 2009, des charges exceptionnelles de 548 millions d'euros liées à l'inflation et à la dévaluation décidée au Venezuela. /Photo d'archives/REUTERS/Sergio Perez

MADRID (Reuters) - Telefonica annonce que des économies générées par une modification de la réglementation européenne compenseront, dans les comptes 2009, des charges exceptionnelles de 548 millions d’euros liées à l’inflation et à la dévaluation décidée au Venezuela.

Après un bond de 25% des prix à la consommation l’an dernier, le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé le mois dernier une dévaluation du bolivar.

Celle-ci se traduira par une dépréciation de 1,81 milliard d’euros des actifs de Telefonica en 2010, a précisé l’opérateur espagnol.

Parallèlement, les résultats 2009 incluront 591 millions d’euros de baisse des charges fiscales liée à la nouvelle réglementation européenne sur les investissements étrangers.

Cette modification aura un impact positif de 140 millions par an à partir de 2010.

Telefonica doit publier ses résultats annuels 2009 le 26 février.

A la Bourse de Madrid, l’action Telefonica a terminé en baisse de 1,6% vendredi à 16,40 euros avant la publication du communiqué.

Tracy Rucinski et Carlos Ruano, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below