6 décembre 2009 / 13:07 / il y a 8 ans

Hausse des ventes trimestrielles de mobiles en Europe de l'Ouest

HELSINKI (Reuters) - Les ventes de téléphones portables ont renoué avec la croissance en Europe de l‘ouest au troisième trimestre, affichant une hausse de 5% en glissement annuel, a indiqué samedi le cabinet d’études IDC.

<p>Les ventes de t&eacute;l&eacute;phones portables ont renou&eacute; avec la croissance en Europe de l'ouest au troisi&egrave;me trimestre, affichant une hausse de 5% en glissement annuel, &agrave; 46,8 millions d'unit&eacute;s, selon le cabinet d'&eacute;tudes IDC. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle</p>

Au total, 46,8 millions de combinés ont été écoulés sur la période juillet-septembre en Europe occidentale, permettant à ce marché de progresser après avoir connu cinq trimestres de recul marqué.

Les ventes de smartphones ont pour leur part avancé de 2% par rapport au trimestre précédent, dopées par la demande croissante pour l‘iPhone d‘Apple et le Blackberry de Research in Motion.

Si Nokia reste le premier fabricant de téléphones portables dans la région dans laquelle il a jeté les bases de son succès mondial, sa domination commence à être écornée.

Samsung Electronics gagne du terrain, sa part de marché en Europe occidentale s’établissant à 30,5% au troisième trimestre 2009 contre 28,9% un an plus tôt. Sur la même période, la firme finlandaise a vu sa part de marché reculer de 35,8% à 35,3%.

“La différence entre les deux s‘amenuise et Nokia risque vraiment de se faire dépasser par Samsung en Europe de l‘ouest en 2010”, estime Francisco Jeronimo, analyste chez IDC.

En ce qui concerne les systèmes d‘exploitation mobiles, le leader mondial Symbian - qui équipe la grande majorité des combinés Nokia -, reste également le plus prisé en Europe occidentale, avec 48% des parts de marché.

La plate-forme Android de Google, même si elle commence à rencontrer un certain succès auprès des industriels du secteur, reste en revanche peu prisée des consommateurs.

Selon IDC, la part de marché des smartphones fonctionnant sous Android est passée de 4,2% à 5,4% au cours du trimestre juillet-septembre en Europe de l‘ouest, une région cruciale pour le marché de ces combinés multimédias.

“Les consommateurs évitent le système d‘exploitation de Google et les ventes sont en deçà des attentes. Ils connaissent la marque Google mais ne savent toujours pas exactement ce qu‘est Android”, d‘autant plus que les combinés équipés de cette plate-forme restent peu nombreux, explique dans un communiqué Francisco Jeronimo.

Mais cela devrait changer avec l‘arrivée prochaine sur le marché de portables de LG, Samsung, Sony Ericsson, Motorola et d‘autres fabricants fonctionnant sous Android, note-t-il.

Tarmo Virki,version française Myriam Rivet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below