November 19, 2009 / 6:09 PM / 9 years ago

Capgemini envisage acquisitions ou dividende exceptionnel

Selon Paul Hermelin, directeur général de Capgemini, la SSII pourrait utiliser sa solide trésorerie pour réaliser des acquisitions ou verser un dividende exceptionnel. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon

BARCELONE (Reuters) - Capgemini pourrait utiliser sa solide trésorerie pour réaliser des acquisitions ou verser un dividende exceptionnel, déclare Paul Hermelin, directeur général de la SSII.

“Pourrait-il y avoir un dividende exceptionnel ? Peut-être. Mais c’est au conseil d’administration de décider”, a-t-il dit lors de la conférence annuelle organisée par Morgan Stanley à Barcelone sur les télécoms, les médias et la technologie (TMT).

Le premier groupe européen de services informatiques disposait d’une trésorerie nette de 576 millions d’euros au 30 juin.

Il a ajouté que le groupe étudiait des acquisitions en dehors d’Europe, en particulier aux Etats-Unis et en Asie, pour des montants de “quelques centaines” de millions d’euros mais qu’il n’était pas intéressé par des méga-fusions.

Paul Hermelin a également estimé qu’il ne serait probablement pas judicieux de procéder à des rachats d’actions massifs et qu’il vaudrait mieux se contenter de programmes limités.

Capgemini a abaissé le 5 novembre sa prévision de chiffre d’affaires annuel pour la deuxième fois, s’attendant désormais à un recul de 5,5% à taux et périmètre constants, après une chute de 9,0% au troisième trimestre plus marquée que prévu.

Tarmo Virki, version française Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below