7 septembre 2009 / 18:21 / dans 8 ans

Bercy envisagerait de taxer les antennes de téléphonie mobile

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français envisage de taxer les antennes de téléphonie mobile, à raison de 1.000 euros par an l‘une, pour compenser la suppression de la taxe professionnelle, écrit le Figaro dans son édition de mardi.

<p>Selon l'&eacute;dition de mardi du Figaro, le gouvernement fran&ccedil;ais envisage de taxer les antennes de t&eacute;l&eacute;phonie mobile &agrave; raison de 1.000 euros par an l'une, pour compenser la suppression de la taxe professionnelle. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

Orange, SFR et Bouygues Telecom, qui ont déployé environ 50.000 antennes sur tout le territoire, sont les premiers visés, ajoute le quotidien, selon qui “le gouvernement réfléchit à toute une série de taxes sectorielles, notamment chez EDF ou à la SNCF pour compenser la réforme de la taxe professionnelle.”

Elizabeth Pineau, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below