28 mai 2009 / 15:42 / dans 9 ans

Intel anticipe une baisse de la demande au 2e semestre 2009

LONDRES (Reuters) -Intel, le premier fabricant mondial de semi-conducteurs, s‘attend à ce que la demande au second semestre soit inférieure à celle de l‘an dernier, malgré un retour prévu des tendances normales de demande qui devrait se traduire par une amélioration par rapport au premier semestre.

<p>Intel, le premier fabricant mondial de semi-conducteurs, s'attend &agrave; ce que la demande au second semestre soit inf&eacute;rieure &agrave; celle de l'an dernier, malgr&eacute; un retour pr&eacute;vu des tendances normales de demande qui devrait se traduire par une am&eacute;lioration par rapport au premier semestre. /Photo d'archives/REUTERS/Robert Galbraith</p>

Prié de dire si les niveaux seront inférieurs à ceux de l‘an dernier, Stacy Smith, directeur financier d‘Intel, a répondu à Reuters : “Assurément. La récession a provoqué une destruction importante de la demande.”

La seconde partie de l‘année est traditionnellement plus forte pour les fabricants de semi-conducteurs et les groupes d’électroniques qu‘ils fournissent, en raison de la rentrée scolaire en août et en septembre et des vacances de Noël en décembre.

Smith a indiqué dans une interview à Reuters que la capacité d‘utilisation des usines Intel, qui est tombée à un plus bas historique de 40% en moyenne au premier trimestre, devrait retrouver un niveau “sain”, un peu en dessus de 80% au second semestre.

“80 à 85% est optimal, mais si on considère qu‘un peu en dessous de ce niveau on arrive à une fourchette saine, je pense que nous atteindrons de nouveau cette fourchette saine au début du second semestre”, a-t-il dit.

Smith a déclaré que les valorisations dépréciées d‘autres groupes du secteur pourraient inciter Intel à faire plus d‘acquisitions qu‘avant, mais que sa stratégie de la dernière décennie d‘acheter des petites entreprises performantes pour leur propriété intellectuelle ne changerait pas.

Il a ajouté qu‘Intel était toujours en discussion avec la Commission européenne pour définir quand et comment il paierait l‘amende record de 1,06 milliard d‘euros qu‘elle lui a infligée pour abus de position dominante. Selon lui, la situation devrait être réglée ce trimestre.

Georgina Prodhan, version française Marie-Laure Combes

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below