24 avril 2009 / 05:49 / il y a 9 ans

Amazon bat le consensus au 1e trimestre

par Alexandra Sage

<p>En d&eacute;pit d'une conjoncture basse, Amazon.com publie un b&eacute;n&eacute;fice net en hausse au premier trimestre, ainsi qu'une progression de 18% du chiffre d'affaires, battant le consensus de Wall Street. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking</p>

SAN FRANCISCO (Reuters) - Amazon.com a battu le consensus au premier trimestre, tant au niveau du bénéfice que du chiffre d‘affaires, attirant plus de chalands en ligne, tandis que sa liseuse numérique Kindle connaît de plus en plus de succès.

L‘action a gagné plus de 2% à 82,45 dollars en après-Bourse, après avoir terminé en hausse de près de 2% à 80,61 dollars sur le Nasdaq.

Le distributeur en ligne a augmenté son C.A. de 18%, soit plus que prévu, dans un contexte de conjoncture de basses eaux. Certains analystes y voient l‘influence de promotions réussies.

En Amérique du Nord, la progression du C.A. a été de 21%.

Le directeur général Jeff Bezos a précisé que les ventes de la Kindle, instrument permettant de lire des livres électroniques, avaient “dépassé nos prévisions les plus optimistes”.

Amazon a annoncé jeudi une hausse de 24% de son bénéfice net au premier trimestre, à 177 millions de dollars, soit 41 cents par action, contre 143 millions (34 cents) un an auparavant. Le consensus de Reuters Estimates donnait un BPA de 31 cents.

Le chiffre d‘affaires est de 4,89 milliards de dollars contre un consensus de 4,75 milliards. La fermeté du dollar a toutefois tempéré l‘impact positif des ventes à l‘international.

“Ma première impression, c‘est que c‘est terriblement impressionnant”, commente Steve Weinstein (Pacific Crest Securities), observant que les opérations du groupe aux USA ont une croissance supérieure à celle de l‘ensemble du commerce en ligne. “C‘est un exploit incroyable”.

Jadis critiqué pour trop investir dans la technologie et pour faire passer les ventes avant les marges, Amazon est maintenant l‘enfant chéri des analystes de Wall Street qui louent son aptitude à attirer le client alors même que le monde connaît la récession.

Toutefois, une envolée de l‘action s‘est accompagnée d‘une flambée équivalente de la valorisation, ce qui effraye certains investisseurs.

Les ventes à l‘international ont progressé de 15% durant le trimestre, mais en faisant abstraction de l‘effet de change, elles bondissent de 28%.

La marge d‘exploitation est meilleure qu‘un an auparavant et augmente aussi par rapport au quatrième trimestre 2008.

Amazon anticipe un C.A. de 4,30 à 4,75 milliards de dollars au deuxième trimestre et un bénéfice d‘exploitation de 110 à 190 millions de dollars, en recul de 12 à 49%. Sur le trimestre comparable, les résultats avaient été dopés par un bénéfice exceptionnel.

La perspective tient compte de 90 millions de dollars de rémunérations en titres et d‘amortissements et suppose qu‘il n‘y aura pas d‘acquisitions.

Alexandria Sage, version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below