12 mai 2008 / 08:17 / il y a 10 ans

Telecom Italia livre des résultats inférieurs aux attentes

MILAN (Reuters) - Telecom Italia, cinquième opérateurs télécoms européen en termes de capitalisation boursière, annonce un recul de 35,4% de son bénéfice net au premier trimestre 2008, en raison d‘une baisse des ventes et d‘une dégradation de ses marges.

*RESULTATS

Le bénéfice net du groupe italien est tombé à 501 millions d‘euros sur les trois premiers mois de l‘année, contre 775 millions il y a un an et une prévision moyenne de 16 analystes interrogés par Reuters de 512 millions d‘euros.

Ce recul s‘explique principalement par la baisse du chiffre d‘affaires des activités de téléphonie fixe et par la dégradation des marges due à l‘intensification de la concurrence sur le marché italien du haut débit, au profit notamment de Fastweb, racheté l‘an dernier par Swisscom, qui a accru sa part de marché.

Le bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) a baissé de 6,7% à 2,97 milliards d‘euros, faisant tomber la marge de 42% à 40,8%.

Le chiffre d‘affaires a diminué de 2,4% à 7,3 milliards d‘euros mais, en Italie, la baisse a atteint 6,5% dans le fixe et 5,5% dans le mobile.

Des analystes notent aussi que la perte nette trimestrielle de la filiale brésilienne Tim Participacoes, principal moteur de la croissance du groupe, est plus lourde qu‘anticipé.

*PREVISIONS

Telecom Italia confirme ses objectifs, expliquant que “les performances sur le marché intérieur compensant un ralentissement temporaire de la croissance internationale”.

Le 7 mars, l‘ex-monopole italien avait dit viser une croissance du chiffre d‘affaires de 1% à 2% sur la période 2008-2010 et une marge d‘Ebitda de 39% sur la période.

Pour 2008, il prévoit un chiffre d‘affaires de 31 milliards d‘euros et une marge de 38,5%.

*ALICE

L‘administrateur délégué, Franco Bernabe, a déclaré à des analystes que le groupe avait reçu trois offres fermes de reprise de sa filiale française Alice.

Il n‘a pas cité les noms des candidats mais trois acteurs français du secteur ont exprimé leur intérêt pour le dossier, à savoir Iliad, maison mère de Free, Neuf Cegetel et le câblo-opérateur non coté Numericable.

*BOURSE

Vers 15h25 GMT, le titre Telecom Italia gagnait 1,6% à 1,3320 euro alors que l‘indice regroupant les valeurs télécoms européennes cédait 0,49%.

Mathias Wildt, version française Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below