12 décembre 2007 / 11:37 / dans 10 ans

Bruxelles autorise le crédit d'impôt pour le jeu vidéo français

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a déclaré que le crédit d‘impôt existant en France pour favoriser la création dans le jeu vidéo était admissible suivant les dispositions communautaires sur les aides publiques.

<p>La Commission europ&eacute;enne a d&eacute;clar&eacute; que le cr&eacute;dit d'imp&ocirc;t existant en France pour favoriser la cr&eacute;ation dans le jeu vid&eacute;o &eacute;tait admissible suivant les dispositions communautaires sur les aides publiques. Ce cr&eacute;dit d'imp&ocirc;t, qui fonctionne depuis quatre ans, ne peut &ecirc;tre accord&eacute; qu'&agrave; des jeux vid&eacute;o qui r&eacute;pondent aux crit&egrave;res de qualit&eacute;, d'originalit&eacute; et de contribution &agrave; la diversit&eacute; culturelle. /Photo d'archives/REUTERS/Issei Kato</p>

Ce crédit d‘impôt ne peut être accordé qu’à des jeux vidéo qui répondent aux critères de qualité, d‘originalité et de contribution à la diversité culturelle, explique l‘exécutif européen dans un communiqué.

Le but de cette disposition est de permettre aux concepteurs de jeux vidéo assujettis à l‘impôt en France de déduire jusqu’à 20% de leurs coûts de production de certains jeux. Ce système fonctionne depuis quatre ans.

Huw Jones, version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below