16 janvier 2008 / 07:59 / dans 10 ans

Sony Ericsson bat le consensus au 4e trimestre, l'action grimpe

STOCKHOLM (Reuters) - Le fabricant de combinés mobiles Sony Ericsson fait état de résultats meilleurs que prévu au titre du quatrième trimestre 2007 et annonce avoir gagné des parts de marché, ce qui fait grimper le titre Ericsson à la Bourse de Stockholm.

<p>Le fabricant de combin&eacute;s mobiles Sony Ericsson affiche un b&eacute;n&eacute;fice imposable de 501 millions d'euros au quatri&egrave;me trimestre contre 384 millions au troisi&egrave;me trimestre et 502 millions au quatri&egrave;me trimestre 2006. /Photo d'archives/REUTERS/Kiyoshi Ota</p>

BENEFICE. La société, dont les actionnaires sont le suédois Ericsson et le japonais Sony, affiche un bénéfice imposable de 501 millions d‘euros contre 384 millions au troisième trimestre et 502 millions au quatrième trimestre 2006.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient sur un résultat imposable de 459 millions d‘euros au quatrième trimestre 2007.

CHIFFRE D‘AFFAIRES : 3,77 milliards d‘euros contre une prévision de 3,76 milliards.

Le prix moyen des combinés mobiles s‘est établi à 123 euros, contre 120 euros au troisième trimestre. Les analystes anticipaient un prix moyen de 121 euros.

Les livraisons ont atteint 30,8 millions sur le trimestre, ce qui représente une progression de 18% par rapport au quatrième trimestre 2006.

MARGE : La marge brute s‘est améliorée à 31,8% au quatrième trimestre contre 30,7% au troisième et 29,0% il y a un an.

PARTS DE MARCHE : La coentreprise a dit avoir gagné 2% de parts de marché en 2007, ce qui porte sa part à un peu plus de 9%. L‘indéboulonnable leader du marché est Nokia, suivi par Samsung et Motorola.

PREVISIONS. Le nouveau patron de Sony Ericsson, Hideki “Dick” Komiyama, qui a pris les commandes en novembre, a indiqué que l‘objectif était toujours pour la société d‘arriver dans le tiercé des trois premiers fabricants mondiaux de téléphones mobiles et que la trajectoire sur laquelle était lancée la société rendait cela possible.

L‘industrie du combiné portable devrait croître d‘environ 10% cette année en dépit d‘un environnement moins favorable, a estimé Komiyama lors d‘une conférence par téléphone. La croissance pourrait même être meilleure si les conditions macroéconomiques étaient plus normales, a-t-il ajouté.

Le directeur financier, Ulf Lilja, a indiqué qu‘il n‘y avait pas de changement de stratégie concernant l‘accent mis en 2007 sur les combinés bas de gamme, un sujet sur lequel le marché attendait un éventuel ajustement après l‘arrivée de Komiyama à la tête du groupe.

ANALYSTES : “Les profits sont bons. Le prix de vente moyen est en hausse d‘un trimestre sur l‘autre. Globalement, c‘est une bonne publication pour le groupe”, commente Eric Beaudet, chez Natixis Securities. “C‘est un peu au-dessus des attentes en ce qui concerne le bénéfice et c‘est ce qui compte.”

“Le bon niveau du prix de vente moyen et le fait que la marge brute s‘approche d‘un plus haut de neuf ans est encourageant”, ajoute Mats Nystrom, chez SEB Enskilda. “C‘est une preuve de vigueur, étant donné que beaucoup sur le marché avaient anticipé des résultats faibles.”

BOURSE : L‘action Ericsson s‘adjuge 2,26% à 15,38 couronnes vers 9h30 GMT, à comparer avec une baisse de 0,4% de l‘indice de la Bourse de Stockholm.

Jerker Hellstrom, Adam Cox, Tarmo Virki, version française Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below