August 28, 2019 / 4:53 AM / 2 months ago

La justice américaine poursuit un ancien ingénieur de Google

Le département américain de la Justice a engagé mardi des poursuites pénales à l'encontre d'un ancien ingénieur de Google, accusé d'avoir dérobé des secrets industriels avant de rejoindre Uber Technologies. Anthony Levandowski (photo), 33 ans, est l'un des pionniers de la technologie des voitures autonomes. /Photo prise le 27 août 2019/REUTERS/Stephen Lam

(Reuters) - Le département américain de la Justice a engagé mardi des poursuites pénales à l’encontre d’un ancien ingénieur de Google, accusé d’avoir dérobé des secrets industriels avant de rejoindre Uber Technologies.

Anthony Levandowski, 33 ans, est l’un des pionniers de la technologie des voitures autonomes. Il est accusé d’avoir dérobé des données fin 2015 et début 2016, alors qu’il travaillait pour Waymo, la filiale de voitures autonomes d’Alphabet, la maison mère de Google.

Il avait quitté Waymo début 2016 avant de prendre la direction du projet de voitures autonomes d’Uber, qui l’a licencié depuis.

Les accusations qui lui sont faites sont similaires à celles formulées l’an dernier par Waymo à l’encontre d’Uber. Les deux parties avaient alors trouvé un accord à l’amiable.

Anthony Levandowski risque jusqu’à plusieurs années de prison s’il est reconnu coupable. Il n’a rien volé et prouvera son innocence lors du procès à venir, ont déclaré ses avocats.

Alexandria Sage et Dan Levine, Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below