July 26, 2019 / 5:32 AM / 4 months ago

Alphabet bat le consensus au 2e trimestre, le titre bondit

(Reuters) - Alphabet, la maison mère de Google, a publié au titre du deuxième trimestre des résultats meilleurs que prévu, salués par un bond de plus de 8% du titre dans les transactions électroniques à Wall Street.

Alphabet, la maison mère de Google, a publié au titre du deuxième trimestre des résultats meilleurs que prévu. /Photo d'archives/REUTERS/Dave Paresh

Le géant du numérique a fait état jeudi d’un bénéfice net multiplié par trois à 9,95 milliards de dollars (893 millions d’euros), soit 14,21 dollars par action, alors que les analystes attendaient en moyenne 8,024 milliards et 11,32 dollars respectivement selon les estimations compilées par Refinitiv.

Le résultat du deuxième trimestre 2018, à 3,2 milliards de dollars (4,54 dollars par action), avait été amputé par une amende de cinq milliards de dollars de l’Union européenne pour abus de position dominante.

Le chiffre d’affaires a progressé de 19% à 38,94 milliards, dépassant également le consensus qui était à 38,15 milliards.

Le groupe se rapproche ainsi du rythme de croissance de 20% auquel il avait habitué les investisseurs pendant des années avant qu’elle ne ralentisse à 17% au premier trimestre de cette année, ce qui avait fait baisser le titre en Bourse.

Le groupe a bénéficié d’une hausse de ses revenus publicitaires et de ses ventes d’outils publicitaires, qui ensemble représentent environ 85% de son chiffre d’affaires, tandis que ses coûts sont restés stables à 29,76 milliards de dollars.

Il a ainsi pu redresser sa marge opérationnelle à 24% contre 18% sur les trois premiers mois de l’année.

Alphabet n’a pas fait mention, dans son communiqué de résultats, d’éventuelles enquêtes antitrust dont il ferait l’objet.

Sans donner de nom, le département américain de la Justice (DoJ) a annoncé mardi l’ouverture une enquête antitrust pour déterminer si les grandes plates-formes numériques étaient engagées dans des pratiques anticoncurrentielles.

Le mois dernier, Reuters avait aussi rapporté que la Commission fédérale du commerce (FTC) s’apprêtait à lancer une enquête sur Google. Facebook, en publiant ses résultats mercredi, a dit avoir été informé en juin qu’il faisait l’objet d’une telle enquête.

Jeudi, le procureur général du Texas a annoncé que plusieurs Etats envisageaient aussi une procédure antitrust contre les géants du numérique.

Paresh Dave à San Francisco, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below