July 12, 2019 / 4:45 AM / 5 months ago

Trump critique les cryptomonnaies, exige qu'elles soient soumises aux règles bancaires

Donald Trump a critiqué jeudi le Bitcoin, Libra, le projet de monnaie virtuelle de Facebook, et les autres cryptomonnaies et a demandé aux entreprises à ce qu'elles soient soumises aux réglementations américaine et mondiale si elles veulent "devenir des banques". /Photo prise le 11 juillet 2019/REUTERS/Carlos Barria

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a critiqué jeudi le Bitcoin, Libra, le projet de monnaie virtuelle de Facebook, et les autres cryptomonnaies et a demandé aux entreprises à ce qu’elles soient soumises aux réglementations américaine et mondiale si elles veulent “devenir des banques”.

“Je ne suis pas un fan de Bitcoin et des autres cryptomonnaies, qui ne sont pas de l’argent, et dont la valeur est très volatile et basée sur de rien du tout”, écrit le président sur Twitter.

“Si Facebook et les autres entreprises veulent devenir des banques, elles doivent demander une nouvelle charte bancaire et être soumises à toutes les réglementations bancaires, tout comme les autres banques, nationales et internationales”, ajoute-t-il.

Les déclarations de Trump interviennent au lendemain de celles du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, qui a indiqué devant la commission des Services financiers de la Chambre des représentants que Facebook ne pourrait faire avancer son projet de monnaie virtuelle tant qu’il n’aurait pas répondu aux vives inquiétudes qu’il soulève.

Il a indiqué que la Fed avait mis en place un groupe de travail pour suivre le projet et qu’elle coordonnait ses activités avec d’autres banques centrales à travers le monde. Il s’attend à ce que le Conseil de surveillance de la stabilité financière (FSOC) aux Etats-Unis examine aussi le projet.

Libra, dont le lancement est prévu l’an prochain, doit permettre au premier réseau social de s’imposer dans les paiements, les services financiers et le commerce en ligne dans le monde entier grâce à ses milliards d’utilisateurs.

Makini Brice et Eric Beech; Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below