for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Technologie

Les pays de l'UE votent contre une norme wifi pour les voitures

Une très large majorité de pays membres de l'UE a voté jeudi contre un projet de la Commission en faveur d'une technologie basée sur le wifi pour les voitures. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel

BRUXELLES (Reuters) - Une très large majorité de pays membres de l’Union européenne a voté jeudi contre un projet de la Commission en faveur d’une technologie basée sur le wifi pour les voitures, infligeant ainsi un revers à ses partisans, dont Volkswagen, Renault et Toyota.

Un responsable européen a précisé que 21 Etats - dont l’Allemagne, la France et l’Italie qui ont toutes les trois un important secteur automobile - sur 28 avaient voté contre.

Ce résultat n’est guère une surprise car le 8 avril, la commission des Transports du Parlement européen s’était également prononcée contre cette technologie wifi, apportant ainsi son soutien à ceux qui prônent l’adoption de la norme concurrente 5G.

L’exécutif européen cherche à établir des standards pour les voitures connectées à internet, un marché estimé à des milliards d’euros par an pour les constructeurs automobiles, les opérateurs télécoms et les équipementiers de réseaux.

La technologie wifi ITS-G5 était également mise en avant par NXP, Autotalks et Kapsch TrafficCom.

La norme de 5G, baptisée C-V2X, est soutenue par Daimler, Ford, PSA, Deutsche Telekom, Ericsson ou encore Intel.

Foo Yun Chee, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up