May 18, 2019 / 9:29 AM / 3 months ago

Washington pourrait réduire certaines restrictions commerciales imposées à Huawei

Le département américain du Commerce a annoncé vendredi qu'il pourrait bientôt réduire certaines restrictions imposées à Huawei Technologies après avoir placé le géant chinois des télécoms sur une liste noire, rendant presque impossible pour l'entreprise l'achat de produits fabriqués aux Etats-Unis. /Photo prise le 16 mai 2019/REUTERS/Charles Platiau

WASHINGTON (Reuters) - Le département américain du Commerce a annoncé vendredi qu’il pourrait bientôt réduire certaines restrictions imposées à Huawei Technologies après avoir placé le géant chinois des télécoms sur une liste noire, rendant presque impossible pour l’entreprise l’achat de produits fabriqués aux Etats-Unis.

Donald Trump a signé mercredi un décret interdisant aux entreprises américaines d’utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale, ce qui revient à interdire aux groupes américains de faire affaires avec Huawei.

Une porte-parole du département du Commerce a annoncé vendredi que l’administration pourrait délivrer une licence générale temporaire pour “empêcher l’interruption des opérations et des équipements du réseau existants”.

En réalité, le département du Commerce permettrait au géant des télécoms d’acheter des produits américains afin d’accorder du temps aux entreprises et aux personnes qui disposent d’équipements Huawei pour qu’ils maintiennent la fiabilité de leurs réseaux et de leurs équipements de communication.

La groupe chinois ne serait toutefois pas autorisé à acheter des pièces et des composants électroniques américains pour la fabrication de nouveaux produits.

Cette licence temporaire pourrait bénéficier aux fournisseurs d’accès à internet et aux opérateurs de téléphonie mobile dans des régions faiblement peuplées comme le Wyoming et l’est de l’Oregon, qui ont acheté du matériel réseau à Huawei ces dernières années.

Si le département du Commerce délivre la licence, les fournisseurs américains auront toujours besoin de licences distinctes pour mener de nouvelles transactions avec Huawei, qui seraient extrêmement difficiles à obtenir, a déclaré la porte-parole.

La licence générale temporaire durerait 90 jours et serait publiée au Registre fédéral, a-t-elle précisé, tout comme le sera le décret ajoutant Huawei à la “Liste des entités”, dont la publication est prévue mardi.

Karen Freifeld; Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below