for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Technologie

Plainte du CFCM contre Facebook et Youtube pour les vidéos de Christchurch

Le Conseil français du culte musulman a déposé plainte lundi contre Facebook et Youtube France pour diffusion de message à caractère violent incitant au terrorisme, après la diffusion par ces plateformes de vidéos de l'auteur pendant la tuerie de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

PARIS (Reuters) - Le Conseil français du culte musulman a déposé plainte lundi contre Facebook et Youtube France pour diffusion de message à caractère violent incitant au terrorisme, après la diffusion par ces plateformes de vidéos de l’auteur pendant la tuerie de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Cinquante musulmans ont été tués le 15 mars dans l’attaque de deux mosquées de la ville de Christchurch par un suprémaciste blanc.

Une plainte pour diffusion de message à caractère violent incitant au terrorisme ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine susceptible d’être vu ou perçu par un mineur a été déposée lundi devant le procureur de la République de Paris, a-t-on appris auprès d’Abdallah Zekri, président de l’observatoire de l’islamophobie au CFCM.

Une clé USB contenant la vidéo litigieuse a été jointe à la plainte, précise-t-on de même source.

L’auteur de la fusillade a diffusé les images du massacre sur Facebook pendant dix-sept minutes en utilisant une application utilisée par les amateurs de sports extrêmes, LIVE4.

Dans les vingt-quatre heures qui ont suivi l’attaque contre les deux mosquées, Facebook dit avoir supprimé à travers le monde 1,5 million de vidéos de la tuerie. Des copies de la vidéo ont été partagées sur d’autres réseaux, dont Youtube.

Julie Carriat, édité par Yves Clarisse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up