January 30, 2019 / 9:52 PM / 9 months ago

Le bénéfice de Facebook bat le consensus, l'action monte

(Reuters) - Facebook a fait état mercredi de la plus faible croissance de son chiffre d’affaires depuis plus de six ans mais son bénéfice trimestriel a largement battu les estimations, rassurant les investisseurs sur l’impact de l’augmentation des dépenses.

Facebook a publié mercredi un bénéfice et un chiffre d'affaires trimestriels supérieurs aux attentes de Wall Street, grâce entre autres à la croissance de sa filiale Instagram et à celle de ses revenus publicitaires. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

L’action du premier réseau social mondial gagnait près de 9% à 163,30 dollars dans les transactions hors séance après la clôture de Wall Street. Le titre avait fini la séance régulière sur une progression de 4,3%.

Le bénéfice net de Facebook a atteint 6,88 milliards de dollars (5,99 milliards d’euros), soit 2,38 dollars par action, au quatrième trimestre contre 4,27 milliards (1,44 dollar/action) un an plus tôt. Les analystes financiers attendaient en moyenne un bénéfice par action de 2,19 dollars selon les données IBES-Refinitiv.

Le chiffre d’affaires du trimestre a progressé de 30% à 16,91 milliards de dollars contre 12,97 milliards un an auparavant. Le consensus le donnait à 16,39 milliards de dollars.

Sa croissance n’avait pas été aussi faible depuis le deuxième trimestre 2012.

“Le pire est passé pour ce géant des réseaux sociaux”, a estimé Haris Anwar, analyste d’Investing.com. “L’activité publicitaire et l’engagement des utilisateurs n’ont pas été affectés par tous les revers subis l’an dernier.”

LE NOMBRE D’UTILISATEURS PROGRESSE TOUJOURS

Facebook a multiplié ces derniers mois les promesses d’amélioration du respect de la vie privée et de la sécurité des données de ses utilisateurs après une série de scandales sur l’utilisation des données personnelles et des soupçons de propagande idéologique qui ont nui à son image et en ont fait la cible de multiples enquêtes dans le monde entier.

En Bourse, l’action du groupe a perdu un tiers de sa valeur depuis juillet, lorsqu’il a évoqué pour la première fois un ralentissement de la croissance de ses revenus et de sa marge d’exploitation. Son cours reste proche de son plus bas niveau depuis deux ans.

“Nous avons fondamentalement changé la manière dont nous gérons notre entreprise pour nous concentrer sur les principaux sujets sociaux et nous investissons davantage pour élaborer des usages nouveaux et inspirants permettant aux gens de se relier”, a déclaré dans un communiqué le fondateur et directeur général Mark Zuckerberg.

Au quatrième trimestre, les coûts se sont envolés de 62% sur un an à 9,09 milliards de dollars, en raison notamment des dépenses allouées au renforcement de la sécurité et à l’amélioration des contenus.

La marge d’exploitation est ainsi tombée à 46% contre 57% un an auparavant.

Le nombre d’utilisateurs actifs de l’application Facebook a progressé de 9% sur les trois derniers mois de 2018 à 2,32 milliards, une progression conforme aux attentes du consensus IBES-Refinitiv.

Selon Facebook, plus de 2,7 milliards de personnes utilisent au moins une fois par mois l’une de ses applications, contre 2,6 milliards sur le trimestre précédent.

Munsif Vengattil à Bangalore et Katie Paul et Paresh Dave à San Francisco; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below