December 26, 2018 / 7:40 PM / a year ago

L'Inde durcit les règles du commerce électronique

L'Inde va interdire aux géants de la distribution en ligne comme les américains Amazon.com et Walmart, maison-mère de l'indien Flipkart, de vendre les produits de sociétés dans lesquelles ils ont des parts. /Photo prise le 18 septembre 2018/REUTERS/ Abhishek N. Chinnappa

NEW DELHI/BOMBAY (Reuters) - L’Inde va interdire aux géants de la distribution en ligne comme les américains Amazon.com et Walmart, maison-mère de l’indien Flipkart, de vendre les produits de sociétés dans lesquelles ils ont des parts.

Le gouvernement indien a également fait savoir mercreedi que ces sociétés ne pourront conclure d’accord d’exclusivité avec les vendeurs.

Les nouvelles règles entreront en vigueur le 1er février.

Elles font suite aux plaintes de distributeurs et négociants indiens qui disent que les sociétés de commerce électronique usent de leur contrôle sur les stocks de leurs affiliés et d’accords de vente exclusifs afin de vendre sur leur “marketplaces” des produits à très bas prix.

Cette nouvelle réglementation devrait apaiser les petits commerçants et les agriculteurs, qui craignent que les entreprises américaines ne détruisent le petit commerce encore dominant en Inde.

La filiale indienne d’Amazon a déclaré étudier la nouvelle réglementation, tandis que personne chez Flipkart n’était disponible dans l’immédiat pour commenter ces informations.

Aftab Ahmed et Sankalp Phartiyal; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below