for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Technologie

Hyundai investit dans les véhicules électriques en Indonésie

Hyundai Motor prévoit d'investir environ 880 millions de dollars (768 millions d'euros) en Indonésie pour produire notamment des véhicules électriques, a annoncé jeudi le ministre délégué à l'Industrie, Harjanto. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won

DJAKARTA (Reuters) - Hyundai Motor prévoit d’investir environ 880 millions de dollars (768 millions d’euros) en Indonésie pour produire notamment des véhicules électriques, a annoncé jeudi le ministre délégué à l’Industrie, Harjanto.

Le groupe sud-coréen, cinquième constructeur automobile mondial avec son affilié Kia Motors, prévoit de construire une usine en Indonésie d’une capacité d’environ 250.000 unités dont 53% de la production sera exportée, essentiellement vers l’Asie du Sud-Est et l’Australie, a-t-il dit à Reuters.

Le choix de l’Indonésie intervient à un moment où le constructeur tente de réduire sa dépendance à l’égard de la Chine, son principal marché, où ses ventes et celles de son affilié sont à la peine en raison notamment de tensions diplomatiques entre Séoul et Pékin et d’une intensification de la concurrence des groupes locaux.

Hyundai n’a pas d’usine de production en Asie du Sud-Est, mais seulement des activités d’assemblage au Vietnam.

Une porte-parole de Hyundai a déclaré que le constructeur “n’avait pas de commentaires à faire dans l’immédiat” sur ses projets en Indonésie

Le mois dernier, Hyundai a annoncé un plan d’investissement de 250 millions de dollars dans Grab, le spécialiste singapourien des services de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC), destiné à proposer des véhicules électriques en Asie du Sud-Est.

Cindy Silviana et Fanny Potkin à Djakarta et Hyunjoo Jin à Séoul; Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up