August 27, 2018 / 9:27 AM / 2 months ago

Facebook supprime le compte du chef de l'armée birmane

BANGALORE, Inde (Reuters) - Facebook a supprimé les comptes du chef de l’armée birmane, le général Min Aung Hlaing, et de plusieurs hauts responsables militaires afin d’empêcher la propagation “de la haine et de la désinformation”.

Facebook a supprimé les comptes du chef de l'armée birmane, le général Min Aung Hlaing, et de plusieurs hauts responsables militaires afin d'empêcher la propagation "de la haine et de la désinformation". /Photo prise le 3 août 2018/REUTERS/Aly Song

Le réseau social a annoncé cette décision lundi, peu de temps après la publication d’un rapport d’une commission d’experts mandatés par l’Onu accusant le commandant en chef de l’armée et cinq autres généraux d’incitation au génocide contre les Rohingyas.

“Nous bannissons de Facebook 20 individus et organisations - parmi lesquels le général Min Aung Hlaing, commandant en chef des forces armées, et le réseau de télévision militaire Myawady”, a déclaré Facebook.

“Au total, nous supprimons 18 comptes Facebook, un compte Instagram et 52 pages Facebook suivies par près de 12 millions de personnes”, a ajouté la société sur son blog.

Mekhla Raina; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below