May 24, 2018 / 8:33 AM / 5 months ago

Londres menace de réclamer un remboursement pour Galileo

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni a averti jeudi l’Union européenne qu’il réclamerait le remboursement de l’argent qu’il a investi - jusqu’à un milliard de livres, soit 1,14 milliard d’euros -, dans le projet Galileo si les Européens continuent d’obliger les entreprises britanniques à se retirer du système de positionnement par satellites.

Le Royaume-Uni a averti jeudi l'Union européenne qu'il réclamerait le remboursement de l'argent qu'il a investi - jusqu'à un milliard de livres, soit 1,14 milliard d'euros -, dans le projet Galileo si les Européens continuent d'obliger les entreprises britanniques à se retirer du système de positionnement par satellites. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

Un haut responsable européen a jugé la demande sans fondement, ajoutant que le bloc communautaire souhaitait continuer de coopérer avec les Britanniques sur le projet après le Brexit mais selon de nouvelles règles induites par la sortie du Royaume-Uni de l’UE, y compris celles empêchant à des pays tiers d’obtenir des informations cruciales pour la sécurité de l’UE.

Galileo est le rival européen du GPS mis au point et contrôlé par les Etats-Unis. Lancé en 2003, le projet Galileo doit aboutir à l’horizon 2020.

La Commission européenne a entrepris d’exclure le Royaume-Uni et ses entreprises des futurs travaux sur Galileo, dans la perspective du Brexit, qui doit être effectif au 29 mars 2019.

Andrew MacAskill; Eric Faye et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below