May 15, 2018 / 7:38 AM / 3 months ago

Vodafone annonce le départ de son DG, le titre baisse

LONDRES (Reuters) - Vodafone a annoncé mardi que son directeur général Vittorio Colao quitterait ses fonctions en octobre, une annonce qui éclipse les solides résultats trimestriels de l’opérateur télécoms britannique et pèse sur le titre en Bourse.

Vodafone a annoncé mardi que son directeur général Vittorio Colao quitterait ses fonctions en octobre prochain et qu'il serait remplacé par l'actuel directeur financier Nick Read. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

L’action perd 2,7% à 201,588 pence à la Bourse de Londres à 08h41 GMT, plus forte baisse de l’indice FTSE 100 (-0,01%) et de l’indice sectoriel européen des télécoms (-1,25%).

Vittorio Colao sera remplacé par Nick Read, directeur financier depuis 2014 et considéré depuis longtemps comme son probable successeur en raison du rôle qu’il a joué dans la gestion des activités de Vodafone en Grande-Bretagne, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie Pacifique.

Nick Read prendra les rênes d’un groupe qui, sous la houlette de son prédécesseur, a renforcé sa position en Europe et s’est transformé de simple opérateur mobile en un fournisseur de communications, allant de la télévision par câble aux services haut débit ou destinés aux entreprises.

Vittorio Colao a ainsi orchestré la sortie du groupe des Etats-Unis en revendant ses parts dans la coentreprise avec l’opérateur américain Verizon pour 130 milliards de dollars (109 milliards d’euros).

C’est également sous la direction de Vittorio Colao que Vodafone a fusionné ses activités en Inde avec Idea Cellular.

Il y a une semaine, l’entreprise a annoncé le rachat pour 18,4 milliards d’euros des actifs du câblo-opérateur américain Liberty Global en Allemagne et dans trois pays d’Europe orientale et centrale, espérant ainsi gagner un avantage concurrentiel dans le haut débit, la télévision et le mobile.

“(Colao) a été un dirigeant exemplaire et un visionnaire stratégique, qui a supervisé la transformation spectaculaire de Vodafone en un pionnier mondial dans les communications convergentes(...)”, a déclaré le président Gerard Kleisterlee.

“Nick a été le co-architecte de la stratégie du groupe avec Vittorio”, a-t-il ajouté.

Nick Read sera remplacé à la direction financière par son adjointe Margherita Della Valle.

Vodafone, deuxième opérateur de téléphonie mobile au monde derrière China Mobile, a également publié mardi un chiffre d’affaires en hausse organique de 1,4% au quatrième trimestre de son exercice décalé. Les analystes attendaient une augmentation de 1,1%.

Le bénéfice brut a progressé de 11,8% à 14,7 milliards d’euros, supérieur à son objectif d’une croissance organique d’”environ 10%”. Le consensus s’établissait à 14,6 milliards d’euros.

Pour 2019, l’opérateur britannique s’attend à une croissance de son bénéfice brut ajusté comprise entre 1 et 5% et une génération de trésorerie disponible avant coûts liés aux fréquences d’au moins 5,2 milliards d’euros, contre 5,4 milliards d’euros en 2018.

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below