23 octobre 2014 / 05:44 / dans 3 ans

Nokia fait mieux que prévu au 3e trimestre

HELSINKI (Reuters) - Nokia a publié jeudi un bénéfice plus élevé que prévu au titre du troisième trimestre et a relevé l‘objectif de marge annuel pour sa division réseaux sur fond de déploiement de grands réseaux en Amérique du Nord et en Chine.

Nokia a publié jeudi un bénéfice plus élevé que prévu pour ses réseaux au troisième trimestre et a relevé l'objectif de marge annuel grâce au déploiement de grands réseaux en Amérique du Nord et en Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

Dans la foulée de ces annonces, le titre du groupe finlandais progressait vers 09h20 GMT de 4,30% à 6,79 euros alors que l‘indice regroupant les valeurs technologiques européennes prenait 0,41%.

Après son bond de quelque 99% en 2013, qui avait fait suite à trois années consécutives de baisse, l‘action Nokia affiche une hausse de plus de 22% depuis le début de l‘année contre un recul de près de 5,5% pour l‘indice sectoriel sur la période.

La division réseaux, qui représente désormais le coeur de métier du groupe finlandais depuis qu‘il a cédé son activité téléphones portables à Microsoft, a dégagé une marge opérationnelle brute de 13,5% contre 11,0% au deuxième trimestre et un consensus Reuters la donnant à 9,9%.

“La division réseaux a bénéficié de quelques développements particuliers ce trimestre, avec un mélange des activités tendant vers le haut débit mobile et, du point de vue géographique, des gains notables en Amérique du Nord”, déclare Rajeev Suri, directeur général de l‘équipementier, cité dans un communiqué.

Nokia, numéro trois mondial du secteur derrière Huawei et Ericsson, a dit voir sa marge annuelle des réseaux s‘établir légèrement au-dessus des 11%, alors qu‘il pensait auparavant qu‘elle correspondrait, voire dépasserait légèrement, le jalon haut d‘une marge de 5% à 10%.

NOKIA DEVRAIT RELEVER SES OBJECTIFS À LONG TERME - GÉRANT

“La rentabilité de Nokia suit une trajectoire plus favorable que celle de ses rivaux (...) cela est notamment le fait du substantiel programme d‘économies mis en oeuvre par Suri”, a estimé Mikael Rautanen, analyste chez Inderes Equity Research, qui a une recommandation “acheter” sur la valeur.

“Mais il faut garder à l‘esprit que ce type de projet vient par cycles, donc un mouvement d‘amélioration de la rentabilité ne peut être constant.”

Juha Varis, gérant de fonds chez Danske Bank, note de son côté que Nokia a fait état d‘une rentabilité supérieure aux attentes depuis le début de l‘année.

Il ajoute que l‘objectif à long terme de la division réseaux, soit une marge comprise entre 5% et 10%, est plutôt prudent et que Nokia pourrait refaire le point sur son appréciation de la dynamique du marché.

“Le groupe a de toute évidence été trop prudent en matière de prévisions (...) Il pourrait peut-être relever la fourchette des prévisions à long terme, cela fait un moment que la marge s‘est éloignée des 5%”, a poursuivi Juha Varis.

Le bénéfice d‘exploitation du troisième trimestre a augmenté de 32% par rapport au trimestre précédent à 457 millions d‘euros contre un consensus de 359 millions.

Nokia a bouclé en avril la vente de ses combinés à Microsoft conservant les réseaux, les technologies de navigation et un portefeuille de brevets dédiés aux smartphones.

Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below