April 20, 2020 / 4:55 AM / 4 months ago

L'Australie va obliger Google, Facebook à rémunérer les groupes de presse

L'Australie va adopter dans les mois à venir une loi contraignant Google et Facebook à partager leurs revenus publicitaires avec les groupes de presse, dont les géants du numérique utilisent les contenus, pour devenir l'un des premiers pays à prendre une telle mesure. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

SYDNEY (Reuters) - L’Australie va adopter dans les mois à venir une loi contraignant Google et Facebook à partager leurs revenus publicitaires avec les groupes de presse, dont les géants du numérique utilisent les contenus, pour devenir l’un des premiers pays à prendre une telle mesure.

Le bureau du Trésor a fait cette annonce après que les discussions avec Facebook et Alphabet, maison-mère de Google, n’ont pas permis de s’accorder sur un code de conduite destiné à répondre aux plaintes des groupes de presse locaux, qui estiment que les deux compagnies américaines ont une position dominante en matière de publicités - leur principale source de revenus.

“Sur la question fondamentale de la rémunération du contenu, que le code cherchait à résoudre, il n’y a eu aucune avancée significative”, a dit le trésorier national, Josh Frydenberg, dans une tribune publiée par le journal The Australian en marge du communiqué diffusé par ses services.

Le marché de la publicité en ligne représente plus de 5 milliards de dollars américains par an en Australie, un montant plus de huit fois supérieur à celui de 2005, a écrit Frydenberg. Sur 100 dollars dépensés en publicités numériques dans le pays, près d’un tiers revient à Facebook et Google.

En décembre dernier, les autorités australiennes ont fait savoir que les deux géants du numérique allaient devoir convenir de règles pour garantir qu’ils n’abusent pas de leur position de marché et nuisent à la concurrence, sous peine que le gouvernement impose de nouvelles mesures de contrôle.

Facebook a fait part de sa “déception” à l’égard de l’annonce du gouvernement, alors que la firme dit avoir “travaillé dur pour répondre à la date butoir fixée” et “investi des millions de dollars localement pour soutenir les éditeurs australiens” par différents biais.

Google déclaré qu’il allait continuer de coopérer au projet de mise en place d’un code de conduite avec la presse.

Renju Jose et Colin Packham; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below