January 22, 2020 / 5:43 AM / 3 months ago

Netflix a gagné des abonnés au 4e trimestre malgré la concurrence

Netflix a engrangé plus de nouveaux abonnés au quatrième trimestre 2019 que ne l'anticipaient les analystes, des résultats de bon augure pour le géant américain du streaming à l'heure où de nouveaux venus aux grandes ambitions, tels Disney et Apple, arrivent sur le marché. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

(Reuters) - Netflix a engrangé plus de nouveaux abonnés au quatrième trimestre 2019 que ne l’anticipaient les analystes, des résultats de bon augure pour le géant américain du streaming à l’heure où de nouveaux venus aux grandes ambitions, tels Disney et Apple, arrivent sur le marché.

Selon les chiffres publiés mardi, la plateforme a augmenté de 8,76 millions le nombre de ses abonnés dans le monde, soit plus que les 7,6 millions attendus par les analystes d’après les données IBES de Refinitiv.

Plusieurs sorties très attendues, comme la nouvelle saison de “The Crown”, immersion dans la famille royale britannique, et deux films en course pour l’oscar du meilleur film, “The Irishman” et “Marriage Story”, sont venus doper les résultats du leader de ce marché en pleine ébullition.

Disney+ s’est lancé le 12 novembre aux Etats-Unis et au Canada avec des offres à 7 et 13 dollars par mois, auxquelles ont souscrit 10 millions d’abonnés le premier jour, et Apple TV+ est entré dans la danse le 1er novembre avec un abonnement à 5 dollars par mois.

“Nous avons une avance importante sur les autres dans le streaming et nous allons continuer à travailler sur cette base en gardant le même cap que lors des 22 dernières années : faire plaisir à nos membres”, écrit Netflix dans un courrier aux investisseurs. “Nous pensons que si nous le faisons comme il faut, Netflix va continuer à se développer.”

Récemment, l’entreprise a massivement investi sur les programmes dans d’autres langues que l’anglais, une stratégie qui se reflète dans la progression du nombre d’abonnés dans la zone Asie-Pacifique (+1,75 million) ou en Amérique latine (+2,04 millions) au quatrième trimestre.

Netflix est confronté à un autre problème, celui des séries et des films dont le groupe perd les droits de diffusion et qui migrent donc vers d’autres plateformes.

C’est le cas de la sitcom “Friends”, inusable succès depuis les années 1990, qui a disparu ce mois-ci de son catalogue américain pour rejoindre celui de HBO Max, ou de “The Office”, qui ne sera plus disponible à la fin de l’année.

La concurrence de plus en plus féroce rend par ailleurs périlleuse toute augmentation du prix de l’abonnement, que Netflix a déjà revalorisé l’an dernier aux Etats-Unis.

Helen Coster et Neha Malara, version française Simon Carraud, édité par Arthur Connan

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below