for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

PSA: Feu vert du conseil pour participer à l'Airbus des batteries

Le conseil de surveillance de PSA a donné lundi son feu vert à l'étude d'une coentreprise de batteries avec Total et sa filiale Saft devant permettre à l'Europe de rattraper son retard sur l'Asie en matière de stockage d'électricité pour les véhicules. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Le conseil de surveillance de PSA a donné lundi son feu vert à l’étude d’une coentreprise de batteries avec Total et sa filiale Saft devant permettre à l’Europe de rattraper son retard sur l’Asie en matière de stockage d’électricité pour les véhicules.

“Le conseil de surveillance a donné mandat pour poursuivre les travaux en vue de la création d’une JV PSA-Opel-Total-Saft pour la conception, fabrication et commercialisation de modules de batteries pour le secteur automobile”, a dit un porte-parole du constructeur français.

Il a précisé que la décision de lancer ou non cette JV, associée à un projet franco-allemand d’usines de batteries, ne serait prise qu’à l’issue des travaux engagés.

La Commission européenne a lancé fin 2017 une initiative connue sous le nom “d’Airbus des batteries”. L’écrasante majorité des batteries lithium-ion pour les voitures vient actuellement de Corée et de Chine, alors que ce composant est appelé à jouer un rôle stratégique sur un marché des véhicules de plus en plus électrifié.

Gilles Guillaume, édité par Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up