December 18, 2018 / 12:03 PM / 8 months ago

L'UE approuve une aide publique à un projet de microélectronique

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a annoncé mardi avoir approuvé un plan mis sur pied par la France, l’Allemagne, l’Italie et la Grande-Bretagne pour une aide publique de 1,75 milliard d’euros destinée à contribuer au financement d’un projet de recherche et d’innovation commun dans le secteur de la microélectronique.

La Commission européenne a annoncé mardi avoir approuvé un plan mis sur pied par la France, l'Allemagne, l'Italie et la Grande-Bretagne pour une aide publique de 1,75 milliard d'euros destinée à contribuer au financement d'un projet de recherche et d'innovation commun dans le secteur de la microélectronique. /Photo prise le 20 juin 2018/REUTERS/Yves Herman

Vingt neuf entreprises et organismes de recherche prendront part au projet dont l’équipement automobile Robert Bosch, les fabricants de semi-conducteurs Infineon et STMicroelectronics, le spécialiste de l’éclairage Osram, la société d’optique Carl Zeiss, le fondeur GlobalFoundries et le fabricant de composants électroniques Murata.

L’exécutif européen précise que cette aide publique permettra d’attirer six milliards d’euros supplémentaires venant d’investisseurs privés.

Le projet est censé être finalisé d’ici 2024.

La microélectronique désigne les petits composants électroniques, plus communément appelés puces ou capteurs, que l’on retrouve dans quasiment tous les appareils électroniques.

“L’innovation dans ce domaine peut aider l’ensemble de l’Europe à faire d’énormes progrès en matière d’innovation”, déclare la commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager, citée dans un communiqué.

“C’est la raison pour laquelle il est judicieux que les gouvernements européens se réunissent pour soutenir de tels projets importants d’intérêt européen commun, lorsque le marché seul ne prendrait pas le risque de le faire”, ajoute-elle.

Les travaux porteront sur cinq domaines technologiques: les puces écoénergétiques, les semi-conducteurs de puissance, les capteurs intelligents, les équipements optiques avancés et les matériaux composites.

Le franco-italien STMicroelectronics et l’allemand Infineon sont les principaux acteurs européens de ce secteur.

A 13h52, les titres des deux sociétés gagnaient respectivement 1,1988% et 1,42% alors que l’indice regroupant les valeurs technologiques européennes reculait de son côté de 0,02%.

Foo Yun Chee, Benoit Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below