July 26, 2018 / 9:19 PM / 4 months ago

Intel déçoit avec ses centres de données, le titre chute

(Reuters) - Intel a publié jeudi des résultats meilleurs que prévu pour le deuxième trimestre mais le chiffre d’affaires de son activité de processeurs pour centres de données a manqué le consensus et le numéro deux mondial des semi-conducteurs a de nouveau reporté la sortie de ses puces de prochaine génération, à fin 2019.

Intel a publié jeudi des résultats meilleurs que prévu pour le deuxième trimestre mais le chiffre d'affaires de son activité de processeurs pour centres de données a manqué le consensus. /Photo prise le 12 juin 2018/REUTERS/Mike Blake

Le titre perdait près de 6% dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street.

Le chiffre d’affaires des “data centers”, une activité à forte marge qui a permis au géant américain des semi-conducteurs de surmonter le déclin du marché des PC, a progressé de 26,9% à 5,55 milliards de dollars (4,77 milliards d’euros), moins que les 5,63 milliards attendus selon la firme d’études FactSet.

Le concurrent AMD a au contraire battu le consensus mercredi grâce à ses processeurs Epyc pour serveurs, qui lui ont permis de réaliser son meilleur trimestre en sept ans.

Lors d’une conférence téléphonique, Intel a indiqué que ses puces 10nm de prochaine génération sortiraient “peu après” ses produits pour PC. La porte-parole Cara Walker a ensuite indiqué dans un courriel que le groupe visait un lancement “pendant la période des fêtes 2019”.

Lors de la présentation des résultats du premier trimestre, Intel avait repoussé cette sortie très attendue de 2018 à 2019, sans être plus précis. Le groupe visait à l’origine une commercialisation en 2015.

Le groupe de Santa Clara (Californie) a fait état d’un bénéfice net du deuxième trimestre pratiquement doublé à 5,01 milliards de dollars, soit 1,05 dollar par action, contre 2,81 milliards (58 cents/action) un an plus tôt, sur un chiffre d’affaires en progression de 14,9% à 16,96 milliards.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,04 dollar.

Les analystes prévoyaient en moyenne un BPA ajusté de 96 cents sur un chiffre d’affaires de 16,77 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Pour le trimestre en cours, Intel anticipe un bénéfice par action ajusté de 1,15 dollar, plus ou moins 5 cents, et un chiffre d’affaires de 18,1 milliards, plus ou moins 500 millions. Les analystes tablent actuellement sur un BPA de 1,08 dollar et un CA de 17,60 milliards.

Au deuxième trimestre, les ventes de la division “client computing”, qui fabrique les puces pour PC, ont progressé de 6,3% à 8,73 milliards de dollars, au-dessus de l’estimation FactSet qui était à 8,48 milliards.

Cette division, qui reste la plus importante du groupe en termes de ventes, a profité de la stabilisation du marché des PC. Selon la firme d’études Gartner, les livraisons de PC dans le monde ont progressé au deuxième trimestre pour la première fois en six ans.

Intel est à la recherche d’un nouveau patron après la démission le mois dernier du directeur général Brian Krzanich à la suite d’une enquête interne révélant qu’il avait eu une liaison avec une personne salariée du groupe.

L’intérim est assuré en attendant par le directeur financier Robert Swan.

L’action Intel, en hausse de 13% depuis le début de l’année, cédait 5,6% à 49,28 dollars dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street. Le titre avait auparavant fini la séance régulière en repli de 0,52% alors qu’AMD a bondi de 14,33% après ses résultats.

Sonam Rai à Bangalore et Stephen Nellis à San Francisco, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below