May 7, 2018 / 2:43 PM / 6 months ago

PSA prépare avec Punch une nouvelle boîte électrifiée pour 2022

PSA a annoncé lundi avoir choisi la technologie de l'équipementier Punch Powertrain pour une nouvelle boîte de vitesse électrifiée appelée à jouer un rôle central dans le respect des futurs objectifs européens de CO2. /Photo d'archives/REUTERS/Pierre Albouy

PARIS (Reuters) - PSA a annoncé lundi avoir choisi la technologie de l’équipementier Punch Powertrain pour une nouvelle boîte de vitesse électrifiée appelée à jouer un rôle central dans le respect des futurs objectifs européens de CO2.

Cette boîte à double embrayage électrifiée - ou e-DCT - permet d’éviter les à-coups d’une boîte manuelle et de réduire la consommation. Elle équipera une partie des véhicules du groupe à partir de 2022, notamment ses futurs modèles “mild hybrides” 48 volts.

Tous les constructeurs regardent actuellement cette technologie 48 volts car elle constitue un moyen abordable de réduire la consommation et les émissions de dioxyde de carbone (CO2) des voitures essence.

Elle est appelée à ce titre à jouer un rôle important pour atteindre les futurs objectifs européens qui prévoient une baisse de 15% des émissions moyennes à l’horizon 2025, par rapport aux 95 grammes visés en 2021, et une réduction totale de 30% à l’horizon 2030.

L’e-DCT de PSA sera aussi compatible avec les véhicules 100% électriques du groupe, dont les premiers seront équipés l’an prochain d’une transmission PSA, et avec ses hybrides rechargeables - une hybridation plus poussée - dont les premiers modèles utiliseront une transmission du japonais Aisin.

PSA avait songé quelques années plus tôt à développer sa propre boîte de vitesse à double embrayage sur son site de Valenciennes (Nord), avec à la clé 400 emplois et un investissement de 220 millions d’euros. Mais le projet avait été enterré lors de la grave crise financière qu’a connu le constructeur en 2012 et 2013.

Tous les groupes automobiles multiplient actuellement les technologies pour électrifier leur gamme de manière plus ou moins poussée. La disgrâce du diesel, plus difficile à dépolluer mais plus vertueux que l’essence en terme de CO2, a contraint l’industrie à accélérer ce mouvement de bascule.

Punch Powertrain, basé en Belgique, appartient depuis 2016 au chinois Yinyi Group. PSA a précisé dans un communiqué être en discussion avec son fournisseur pour implanter la production de la nouvelle boîte sur l’un des sites du constructeur français en Europe, et pour étendre leur nouveau partenariat.

Gilles Guillaume, édité par

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below