April 16, 2018 / 7:15 AM / 5 months ago

Berlin invite les constructeurs autos à miser sur l'électrique

BERLIN (Reuters) - L’industrie automobile allemande doit massivement investir dans les technologies électriques et développer sa production de batteries en Europe pour ne pas se laisser distancer par ses concurrentes, estime le ministre de l’Economie Peter Altmaier dans une interview au Bild publiée lundi.

L'industrie automobile allemande doit massivement investir dans les technologies électriques et développer sa production de batteries en Europe pour ne pas se laisser distancer par ses concurrentes, estime le ministre de l'Economie Peter Altmaier dans une interview au Bild publiée lundi. /Photo d'archives/REUTERS/Mark Blinch

Les constructeurs ont besoin d’investir des “montants à deux chiffres en milliards d’euros” dans les voitures électriques, déclare-t-il au journal, ajoutant ne pas comprendre pourquoi ils avaient hésité aussi longtemps.

Il faut également investir dans la production de batteries au vu des prévisions d’une demande qui serait de plusieurs millions de d’unités, poursuit-il.

“Sinon, il nous faudra nous faire à l’idée qu’une grande partie de la valeur ajoutée soit produite en Asie ou aux Etats-Unis, au lieu de l’être chez nous”, dit Peter Altmaier.

L’industrie automobile allemande, qui représente 800.000 emplois, souffre d’une désaffection du diesel après que Volkswagen (VW) a admis, en septembre 2015, avoir triché sur les émissions polluantes de ses véhicules.

Afin de réduire ces émissions et éviter l’interdiction totale du diesel, VW, Daimler et d’autres, ont accéléré le développement des voitures électriques.

Le gouvernement allemand prévoit d’alléger la fiscalité des véhicules électriques, d’ajouter au moins 100.000 bornes de recharge supplémentaires à travers le pays et de subventionner le partage de voitures pour faciliter la transition vers des transports plus écologiques.

Peter Altmaier a également estimé que les constructeurs devaient développer un modèle de véhicule électrique qui ait au moins l’autonomie d’un Tesla mais moins cher et s’atteler à la création d’une plate-forme informatique pour les voitures autonomes, qui soit la meilleure au monde.

“Les premières voitures autonomes sûres doivent fonctionner avec une technologie allemande”, dit-il.

Andrea Shalal; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below