March 21, 2018 / 9:38 AM / 9 months ago

Référendum sur la surveillance d'internet aux Pays-Bas

AMSTERDAM (Reuters) - Les Néerlandais sont appelés ce mercredi à se prononcer par référendum sur le droit des agences de renseignement à surveiller et collecter les données sur internet.

Les Néerlandais sont appelés ce mercredi à se prononcer par référendum sur le droit des agences de renseignement à surveiller et collecter les données sur internet. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte (photo) appelle à voter "oui" au référendum. /Photo prise le 6 décembre 2017/REUTERS/Clodagh Kilcoyne

La consultation, dont le résultat n’est pas contraignant, intervient en plein scandale sur le siphonnage des données personnelles de millions d’utilisateurs de Facebook aux Etats-Unis.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, qui appelle à voter “oui”, a déclaré mardi lors d’un débat télévisé qu’il prendrait le résultat du référendum très au sérieux.

“Ce n’est pas parce que notre pays n’est pas sûr, mais parce que cette loi le rendrait plus sûr”, a-t-il dit.

Le projet de loi très controversé autorise les agences de renseignement néerlandaises à surveiller une région entière ou la totalité d’un réseau de communication, à conserver les données collectées pendant trois ans et à les partager avec les services de renseignement de pays alliés.

Ses détracteurs estiment qu’une telle loi conduirait à des violations de la vie privée et le Conseil d’Etat, principal organe consultatif du gouvernement et tribunal administratif suprême du pays, a d’ores et déjà estimé que le champ de collecte des données était disproportionné et contredisait potentiellement la Convention européenne des droits de l’homme.

Ses partisans font valoir que les services de renseignement néerlandais ne disposent pas de moyens aussi étendus que leurs homologues en France, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis.

“Pensez à ce que Facebook, Google, Twitter ou Tinder savent de vous et demandez-vous si cela vous inquiète”, a déclaré le chef de l’agence nationale de renseignement, Rob Bertholee, dans une interview accordée au journal De Telegraaf.

Les sondages pré-électoraux prédisent un résultat serré pour le référendum. Les bureaux de vote fermeront leurs portes à 21h00 (20h00 GMT).

Les électeurs néerlandais sont aussi invités à élire mercredi leurs conseils municipaux.

Toby Sterling; Tangi Salaün pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below