February 1, 2018 / 5:21 PM / 10 months ago

Alphabet et Saudi Aramco discutent d'une coentreprise

Alphabet, filiale de Google, discute avec le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco de la construction en commun d'un centre technologique dans le royaume, rapporte jeudi le Wall Street Journal. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

(Reuters) - Alphabet, filiale de Google, discute avec le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco de la construction en commun d’un centre technologique dans le royaume, rapporte jeudi le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.

On ignore pour le moment le type de données que ce centre hébergera et qui en exercera le contrôle, ajoute le quotidien financier.

Apple et Amazon négocient avec Ryad l’obtention de licences d’exploitation dans le cadre de projets visant à diversifier l’économie saoudienne, à réduire sa dépendance au pétrole et à la développer dans les nouvelles technologies, avaient dit à Reuters des sources en décembre.

Une coentreprise avec Google - éventuellement cotée en Bourse en Arabie saoudite - pourrait aider Saudi Aramco à s’étendre aux Etats-Unis, ce qui est l’un de ses objectifs.

L’introduction en Bourse de Saudi Aramco est prévue pour le deuxième semestre 2018 mais le gouvernement n’a pas encore pris de décision sur l’endroit de la cotation.

Shariq Khan à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below