January 28, 2018 / 2:09 PM / 5 months ago

Le pouvoir chinois s'en prend au réseau social Weibo

PEKIN (Reuters) - Le site chinois de microblogging Sina Weibo a reçu l’ordre de fermer plusieurs portails pendant une semaine, en raison de la diffusion de contenus obscènes ou mal intentionnés.

Le site chinois de microblogging Sina Weibo a reçu l'ordre de fermer plusieurs portails pendant une semaine, en raison de la diffusion de contenus obscènes ou mal intentionnés. /Photo d'archives/ REUTERS/Carlos Barria

“Des contenus mal intentionnés pour l’opinion publique, ou obscènes, ou prônant la discrimination ethnique, ont continué de se répandre sur Sina Weibo”, a noté le bureau pékinois de l’Administration chinoise du cyberespace dans un communiqué.

Weibo a dit accepter les critiques et suspendre les portails visés pour la durée demandée.

Les autorités chinoises ont renforcé leurs contrôles sur les contenus diffusés sur internet, dans le cadre d’efforts pour maintenir la “stabilité sociale”, s’en prenant aux publications à caractère “vulgaire” et “pornographique” de même qu’à la propagation d’informations non autorisées.

En 2017, les autorités chinoises ont fermé 128.000 sites internet pour des contenus obscènes ou des informations “nuisibles”, ont rapporté les médias officiels.

Chen Aizhu; Eric Faye pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below