December 29, 2017 / 5:46 AM / 9 months ago

Apple moins dépendant de l'iPhone X grâce à sa gamme élargie

SAN FRANCISCO (Reuters) - La gamme de produits et de services d’Apple s’est élargie au point de rendre les résultats du groupe moins tributaires des ventes de son dernier iPhone pendant les fêtes de Noël, constatent experts et analystes.

La gamme de produits et de services d'Apple s'est élargie au point de rendre les résultats du groupe moins tributaires des ventes de son dernier iPhone pendant les fêtes de Noël, constatent experts et analystes. /Photo d'archives/REUTERS/Hamad I Mohammed

L’action de la firme à la pomme a décroché de 2,5% à Wall Street mardi, à 170,57 dollars, en réaction à un article de la presse taïwanaise selon lequel il ne serait vendu que 30 millions d’iPhone X sur le trimestre en cours au lieu d’un objectif initial de 50 millions.

La révision en baisse de la prévision d’Apple n’a pas été confirmée et le titre a regagné 0,28% à Wall Street jeudi après une séance étale la veille.

Les analystes continuent de tabler en moyenne sur un chiffre d’affaires de 86,2 milliards de dollars (72,2 milliards d’euros) pour le trimestre clos fin décembre, dans la moitié supérieure de la prévision d’Apple qui est de 84-87 milliards de dollars.

De fait, la sortie quasi simultanée de deux nouveaux téléphones à l’automne - l’iPhone 8 en octobre et l’iPhone X en novembre - et la commercialisation maintenue d’appareils plus anciens ont rendu Apple moins dépendant de son dernier-né, observe Ross Gerber, un gérant californien qui a des actions Apple en portefeuille.

Le prix plus cher de l’iPhone X, vendu à partir de 999 dollars aux Etats-Unis, et ses marges plus élevées tempèrent les inquiétudes sur le niveau des ventes, souligne-t-il.

“On savait qu’Apple faisait évoluer sa stratégie ce trimestre en lançant deux téléphones (...) et je pense que leurs ventes cumulées seront en ligne avec les attentes”, ajoute ce gérant, directeur général de Gerber Kawasaki Wealth and Investment Management à Santa Monica (Californie).

Apple a aussi élargi son portefeuille d’accessoires et d’autres produits comme ses casques sans fil AirPods ou la dernière version de l’Apple Watch.

Aucun n’a fait un tabac individuellement mais ils apportent collectivement une contribution importante aux résultats d’Apple, dont le segment “autres produits” a vu ses ventes augmenter de 16% à 12,8 milliards de dollars l’an dernier. Les clients qui achètent ces accessoires sont aussi nombreux à se rendre sur l’App Store ou à écouter de la musique sur Apple Music, les deux piliers du segment “services” dont le chiffre d’affaires a progressé de 23% à 29,9 milliards de dollars l’an dernier.

“A terme, c’est cette stratégie multi-appareils et multi-services qui générera un surcroît de croissance”, prédit Carolina Milanesi, analyste chez Creative Strategies.

Pour autant, les ventes de l’iPhone X resteront surveillées de près car cet appareil, révolutionnaire par sa technologie de reconnaissance faciale, génère presque deux fois plus de chiffre d’affaires qu’un iPhone 7.

“Les produits phare continuent de représenter une part énorme de la valeur d’ensemble du groupe”, conclut Bob O’Donnell chez TECHnalysis Research. “Reste à voir si ce sera encore le cas cette fois.”

avec la contribution de Trevor Hunnicutt, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below