December 19, 2017 / 1:15 PM / 8 months ago

Des cyberattaques auraient rapporté à Pyongyang des millions en cryptomonnaies

SINGAPOUR, SEOUL (Reuters) - Plusieurs cyberattaques récentes ont rapporté à des pirates nord-coréens des millions de dollars en monnaies virtuelles, comme les bitcoins, et d’autres attaques de ce type sont à craindre car les sanctions internationales contre Pyongyang devraient pousser le régime à trouver de nouvelles sources de financement, affirment des experts sud-coréens.

Plusieurs cyberattaques récentes ont rapporté à des pirates nord-coréens des millions de dollars en monnaies virtuelles, comme les bitcoins, et d'autres attaques de ce type sont à craindre car les sanctions internationales contre Pyongyang devraient pousser le régime à trouver de nouvelles sources de financement, affirment des experts sud-coréens. /Photo prise le 6 novembre 2017/REUTERS/Dado Ruvic

Des pirates travaillant pour le gouvernement nord-coréen ont été accusés d’un nombre croissant d’attaques cette année, notamment celle dite de “WannaCry” qui a affecté notamment des hôpitaux à travers le monde.

La forte croissance de la valeur du bitcoin fait de cette cryptomonnaie une cible privilégiée pour les pirates nord-coréens, estiment des spécialistes sud-coréens.

Le Bitcoin s’échangeait à plus de 19.104 dollars mardi, contre moins de 1.000 dollars au début de l’année, selon le site Coinmarketcap.com.

Des chercheurs sud-coréens, dont le pays représente chaque jour de 15% à 25% des échanges de bitcoins, affirment que les attaques cette année contre les plates-formes comme Bithumb, Coinis et Youbit, provenaient de Corée du Nord.

Pyongyang rejette ces accusations.

Un porte-parole du ministère sud-coréen de l’Unification, chargé des affaires nord-coréennes, a déclaré lundi que Séoul étudiait des mesures pour répondre à ces cyberattaques.

Mardi, la plate-forme d’échanges Youbit a annoncé avoir subi une nouvelle attaque qui lui a coûté 17% de ses actifs, ce qui l’a contrainte à suspendre ses activités et à se déclarer en faillite.

Les pirates n’ont pas été identifiés mais selon un expert l’attaque de mardi contre Youbit a des similitudes avec une précédente attaque en avril qui a été imputée à la Corée du Nord.

Selon les services de renseignement sud-coréens, cités par le journal sud-coréen Chosun Ilbo, quelque 7,6 milliards de won (7 millions de dollars) de cryptomonnaies ont été dérobées lors d’attaques informatiques contre des plates-formes d’échange de monnaies.

Pour l’expert Moonbeom Park, interrogé par Reuters, cette somme pourrait en fait atteindre 90 milliards de won (82 millions de dollars).

Jeremy Wagstaff et Josh Smith, avec Joyce Lee, Hyonhee Shin, Haejin Choi, Dahee Kim et Cynthia Kim; Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below