April 11, 2017 / 5:44 PM / 2 years ago

Centre de recherche à Helsinki contre les menaces "hybrides"

Plusieurs pays membres de l'Union européenne et de l'Otan ont signé lundi un protocole d'accord pour la création à Helsinki d'un centre de recherche sur les moyens de faire face aux cyberattaques, à la propagande et à la désinformation. /Photo d'archives/REUTERS/Pawel Kopczynski

HELSINKI (Reuters) - Plusieurs pays membres de l’Union européenne et de l’Otan ont signé lundi un protocole d’accord pour la création à Helsinki d’un centre de recherche sur les moyens de faire face aux cyberattaques, à la propagande et à la désinformation.

L’accord a été signé par huit pays : Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Pologne, Finlande, Suède, Lettonie et Lituanie. D’autres nations devraient se joindre en juillet.

D’ici à la fin de l’année, ce centre de recherche pour contrer les menaces dites “hybrides” devrait compter dix personnes travaillant à temps plein, en réseau avec des experts dans les pays participant au projet.

Le choix de la Finlande pour l’implanter n’est pas anodin car elle partage une frontière longue de 1.300 km avec la Russie, pays accusé d’avoir mené nombre de piratages informatiques à grande échelle ces derniers mois aux Etats-Unis et en Europe occidentale, ce que Moscou dément.

Jussi Rosendahl et Tuomas Forsell, Gilles Trequesser pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below