16 février 2017 / 09:01 / il y a 9 mois

Valorisation inférieure aux attentes de l'IPO de Snap

(Reuters) - Snap, propriétaire de l‘application de messagerie Snapchat, a fixé une fourchette de valorisation de 16,20 à 18,52 milliards de dollars (15,2 à 17,4 milliards d‘euros) pour son introduction en Bourse (IPO), un niveau nettement inférieur à ce qui était attendu.

Snap Inc, propriétaire de l'application de messagerie Snapchat, a fixé une fourchette de valorisation de 16,20 à 18,52 milliards de dollars (15,2 à 17,4 milliards d'euros) pour son introduction en Bourse (IPO), bien inférieure à ce qui était attendu. /Photo prise le 26 janvier 2017/REUTERS/Lucy Nicholson

Une valorisation de 20 à 25 milliards de dollars était anticipée pour la société, ce qui en aurait l‘IPO la plus importante dans le secteur des technologiques depuis celle de Facebook.

Dans un avis financier, Snap précise qu‘il comptait lever jusqu‘à 3,2 milliards de dollars en émettant 200 millions d‘actions de catégorie A à un prix variant de 14 à 16 dollars pièce. La fourchette de prix pour l‘introduction devrait être comprise entre 14 et 16 dollars par action.

Même en bas de cette fourchette attendue, l‘IPO de Snap sera la plus importante dans le secteur depuis celle du chinois Alibaba en 2014 et, après la disette de l‘an dernier, elle sera suivie de près à Wall Street.

Le prix d‘introduction sera annoncé le 1er mars après la clôture du marché, selon un document confidentiel qu‘a pu voir Reuters. Dans l‘intervalle, une tournée de présentation auprès des investisseurs commencera lundi à Londres avec des étapes prévues ensuite à New York, Boston et San Francisco.

“Je pense que la valorisation plus faible proposée reflète le sentiment des investisseurs institutionnels qu‘une valorisation plus élevée est difficile à justifier”, souligne Jay Ritter, professeur à l‘Université de Floride.

Les investisseurs ont exprimé leurs inquiétudes face à la concurrence de Facebook, à l‘aggravation des pertes de Snap et au contrôle étroit exercé par ses fondateurs alors même que la société se prépare à l‘IPO la plus attendue de l‘année.

Snap, créé en 2012 sous la forme d‘une application gratuite générant des messages éphémères, tire l‘essentiel de ses revenus des publicités sur sa plate-forme mais a aussi lancé l‘an dernier des lunettes connectées.

La société, qui a triplé ses effectifs l‘an dernier à 1.859 salariés, sera cotée sur le New York Stock Exchange sous le code.

A l‘issue de l‘IPO, ses fondateurs Evan Spiegel et Robert Murphy détiendront chacun 14,5% du capital, contre 21,8% actuellement, mais conserveront le contrôle du groupe grâce à des actions spéciales leur assurant 10 droits de vote pour chaque action détenue.

Les autres actionnaires actuels disposeront d‘un droit de vote pour une action détenue et les nouveaux, ceux qui souscriront à l‘IPO, n‘en auront aucun, ce qui est une première à Wall Street.

Cette structure actionnariale atypique et les pertes du groupe (514,64 millions de dollars en 2016 contre 372,89 millions un an plus tôt) expliquent que les premiers retours des investisseurs aient pu inciter la société à revoir à la baisse ses ambitions pour son introduction en Bourse.

Twitter et Facebook, notent des analystes, avaient attendu un stade bien plus avancé de leur développement avant de se présenter sur le marché.

Avec sa valorisation estimée, Snap se paierait environ 49 fois son chiffre d‘affaires à comparer à un multiple de 27 pour Facebook, relève Yann Magnan, directeur général de Duff & Phelps. “Snap affiche déjà une croissance en décélération avant même d‘être arrivé à l‘équilibre”, ajoute-t-il.

Le groupe devra en outre verser deux milliards de dollars à Google sur cinq ans pour pouvoir utiliser ses services d‘informatique dématérialisée (“cloud”).

Wilfrid Exbrayat, Juliette Rouillon et Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below